Tout sur Dries Van Damme

C'est l'éternel jeu du chat et de la souris : les cybercriminels inventent un nouveau type d'attaque et les fournisseurs de sécurité lancent une solution adaptée. La chaîne de magasins de chaussures Torfs garde une longueur d'avance sur les cybercriminels grâce à l'IA.

Une appli RA permet aux ingénieurs de Bekaert d'analyser à distance les modifications apportées aux lignes de production. De même, la RA offre aux opérateurs de l'entreprise un mentor virtuel qui les soutient durant leur parcours de formation.

S'il ne tenait qu'à VMware, le CIO devrait plutôt s'intéresser pour sa sécurité IT au golf plutôt qu'au tennis. " En golf, le sportif décide lui-même ce qu'il veut faire, explique Joe Baguley, CTO. Alors qu'en tennis, il faut chaque fois s'adapter à son adversaire. "

" Cela ne nous arrivera jamais ! " Voilà bien une affirmation que l'entreprise risque bien de payer cash. Car les cybercriminels ne se limtent plus depuis longtemps aux seules grandes organisations. Désormais, ils ciblent aussi les petites entreprises belges. Bühlmann leur propose une protection basée sur la technologie Cisco, déployée par le partenaire Waslet IT.

La pénurie de profils ICT demeure criante. Si les entreprises veulent engager des candidats, elles se doivent désormais d'explorer toutes les pistes. Entendez : non seulement permettre à des personnes sans diplôme d'informatique d'accéder à des fonctions ICT, mais aussi engager des collaborateurs qui ont décroché leur diplôme par des voies moins traditionnelles. Ainsi, l'éditeur de logiciels AllPhi recrute des développeurs via le programme Switch2IT du VDAB.

Un rendu 3D réaliste et détaillé d'une opération que va réaliser le chirurgien : voilà ce que les patients de l'AZ Maria Middelares de Gand vont pouvoir visualiser au cours d'une opération du pied. Pour ce faire, l'hôpital a recours à la réalité mélangée. La belge InspireX a développé l'outil sur base de la technologie HoloLens de Microsoft.

Non seulement le concept figure depuis pas mal de temps déjà dans les différents 'hype cycles' de Gartner, mais les médias ne s'y sont pas trompés : l'intelligence artificielle (IA) fait plus que jamais fantasmer. Mais cette tendance prometteuse résistera-t-elle à la confrontation à la réalité ? Ou s'agit-il de promesses futiles ?

Choisir soi-même son smartphone ? C'est possible. Mais quid si des centaines, voire des milliers de collaborateurs se posent des questions ? Chez SD Worx, l'achat et la livraison de ces appareils, de même que le support et la gestion des cartes SIM, se fait via une boutique en ligne interne, conçue et gérée par Dimension Data.

Analyser 400 millions de tweets sur un hashtag spécifique ? Examiner 13 milliards d'enregistrements relatifs à des routes de navigation réalisées et en visualiser le résultat ? Voilà qui est chose faite en une fraction de seconde avec OmniSci. La start-up de San Francisco met à profit la puissance de calcul brute pour l'exploration de données immersive grâce à la capacité GPU..

Les entreprises ont clairement trop de données. De quelles données s'agit-il, où sont-elles stockées et qui les utilise : autant de questions désormais impossibles à gérer pour l'homme. Waterline Data propose une solution permettant de cataloguer automatiquement les données. Et du même coup, une approche prête à l'emploi pour la problématique RGPD.