Tout sur Deloitte

Les jeunes de moins de treize ans ne peuvent en théorie pas ouvrir de compte internet. Or, Google envisage à présent de le permettre quand même, mais à des conditions adaptées.

Les utilisateurs de smartphones testent moins de nouvelles applis. Un sur trois n'en télécharge même plus, un signe que le marché se sature.

Le gestionnaire du réseau d'énergie Eandis a signé un accord-cadre à grande échelle avec 12 fournisseurs IT. Le montant de ce contrat s'élève à plus de 27 millions ¤ sur 2 ans et l'accord peut être allongé de 24 mois au maximum. Au total, 32 fournisseurs de services IT avaient rentré une offre pour ce contrat.

En reprenant Vision, Deloitte acquiert 33 experts en apprentissage numérique et mixte ('digital & blended learning'). L'entreprise existe depuis 1999 et réalise un chiffre d'affaires de 3,7 millions d'euros.

Une chambre de compensation ('clearinghouse') d'origine belge pour propriétaires de marque vient d'ouvrir ses portes ce mardi. Cette chambre a pour but de prévenir les détenteurs de marque, lorsque des non ayant-droit achètent des adresses internet intégrant leur marque.

Selon une étude réalisée par Deloitte, la plupart des utilisateurs continueront d'utiliser en 2013 les traditionnels ordinateurs de bureau (desktop) et portable (laptop) comme machine primaire. Le bureau-conseil contredit ainsi les nombreux analystes de marché qui affirment que la tablette et le smartphone vont prendre le dessus sur le PC.

Deloitte Belgique, IPClearinghouse et IBM Belgique vont gérer le 'clearinghouse' (bureau central) mondial au profit du gestionnaire des noms de domaine, l'Icann. Ce 'clearinghouse' aura pour tâche de prévenir les propriétaires de marque, lorsque des non ayants-droit achèteront des adresses internet où l'on retrouvera la marque en question. A partir de 2013, des centaines de nouvelles extensions internet apparaîtront sur internet. Nombre d'entreprises craignent dès lors des abus pour leurs marques et que des personnes mal intentionnées et ce qu'on appelle des 'cybersquatters' enregistrent leurs marques sous plusieurs de ces nouvelles extensions, pour en abuser ou pour les vendre au prix fort.

Data News soutient cette année le Deloitte Technology Fast 50 qui entend récompenser les entreprises à la croissance la plus rapide au Benelux. Une partie importante de ce Technology Fast50 est le prix décerné à la 'Rising Star' (étoile montante). Cela concerne les jeunes entreprises innovantes créées il y a moins de 5 ans et réalisant un chiffre d'affaires de 50.000 euros au moins. Leur siège social doit se trouver dans le Benelux, et leurs rentrées doivent être générées par des produits et services propres. Pour ce concours, les inscriptions peuvent se faire jusque fin juin sur le site web www.fast50.be.

La petite entreprise de services louvaniste Sensirius va gérer les extensions internet de l'opérateur télécom KPN, du bureau de consultance Deloitte et du conseiller financier LPL Financial coté au Nasdaq. "En tout, nous avons pu attirer 15 clients", déclare le porte-parole de l'entreprise, Hans Seeuws, "ce qui représente plus de 20 extensions. Ce ne seront pas uniquement des marques, mais aussi 2 suffixes génériques et 2 villes. Outre Gand, nous aurons encore une métropole américaine dans notre portefeuille." Sensirius est la startup que Jan Jansen, Geert Debyser et Hans Seeuws ont créée après leur départ du gestionnaire de domaines belge DNS.be en 2010.

2010 sera l'année des netTabs (abréviation de 'net tablet' ou de PC tablette). Ce n'est là qu'une des prévisions faites par Deloitte au niveau des secteurs technologiques, télécoms et des médias en 2010.