Tout sur crise

L'âge d'or des start-up dans la Silicon Valley est révolu. Le nombre de sociétés technologiques largement financées mais qui ne parviennent pas à répondre aux attentes élevées ne cesse de croître, ce qui rend les investisseurs plus prudents et les incite à serrer les cordons de la bourse. Un effet correcteur s'ensuivra-t-il en Europe ?

Au cours du 4e trimestre de l'an dernier, pas moins de 118 sociétés IT belges sont tombées en faillite. Soit un peu plus encore que durant le 1er trimestre déjà catastrophique.

Le chiffre d'affaires global des mille plus grandes entreprises ICT en Belgique a légèrement diminué l'année dernière pour s'établir à 33,8 milliards d'euros.