Tout sur Cour de cassation

Un juge d'instruction peut exiger d'un suspect qu'il lui révèle le code d'accès à son téléphone portable, a estimé mardi la Cour de cassation. L'appareil doit cependant avoir été obtenu "sans recours à la contrainte" et le juge doit être certain que le suspect connait son code.