Tout sur Commission européenne

Une forte amende infligée par l'UE au groupe de puces Qualcomm

La Commission européenne inflige au groupe de puces américain Qualcomm une amende de 242 millions d'euros pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché. Selon Bruxelles, Qualcomm s'est rendue coupable de dumping sur les prix des puces pour téléphones mobiles, afin d'évincer du marché son concurrent plus modeste Icera.

'La Commission européenne va ouvrir une enquête formelle sur Amazon'

La Commission européenne va probablement procéder à une enquête formelle sur le géant du commerce en ligne Amazon en raison d'un possible abus par ce dernier de données de vente de la concurrence. Voilà ce qu'annonce l'agence de presse Bloomberg sur base des révélations d'initiés.

La navigation européenne par satellites Galileo en rade

Le système de navigation européen Galileo est aux prises avec une importante panne. Depuis vendredi, le réseau par satellites est en effet en grande partie paralysé par un "incident technique lié à l'infrastructure au sol", comme le signale l'agence européenne GSA elle-même.

L'avenir de la voiture connectée: G5 vs 5G

L'Europe est en train de se choisir une norme pour les véhicules connectés. L'une est plus ancienne, mais plus mature. Et l'autre est plus récente, mais n'a encore que peu été testée. La professeure Ingrid Moerman explique en détail quelles sont les différences, les avantages et les inconvénients de ce choix technologique.

Les drones devront bientôt être traçables

De nouvelles règles européennes s'appliqueront aux drones à partir de juillet de l'année prochaine. Ainsi, la plupart des drones devront être traçables et identifiables pendant le vol, et de nombreux conducteurs de drones, y compris les amateurs, devront s'enregistrer.

'L'Europe autorise IBM à racheter Red Hat'

Selon des sources de l'agence de presse Reuters, la Commission européenne marquerait son accord pour le rachat du spécialiste open source Red Hat par IBM. La reprise serait ainsi quasiment entérinée.

Apple peut être mise en accusation pour les prix de ses applis

Les consommateurs américains peuvent accuser Apple d'abus de position dominante. Voilà ce qu'a décidé la Haute Cour de Justice américaine. Apple est pointée du doigt pour maintenir artificiellement élevés les prix de ses applis pour iPhone et iPad, du fait que l'entreprise exige une commission de 30 pour cent sur chaque appli vendue.

Apple supprime de l'App Store des applis concurrentes de contrôle du temps passé devant un écran

Après qu'Apple ait introduit sa propre appli 'Screen Time', l'entreprise a retiré de son magasin une série d'autres applis populaires destinées à lutter contre l'asservissement à l'iPhone. Deux développeurs ont déposé une plainte auprès de la Commission européenne à ce propos. Apple réagit en déclarant que ces applis de contrôle du temps passé devant un écran menacaient le respect de la vie privée de leurs utilisateurs.

'L'Europe peut miser sur l'AI éthique comme atout concurrentiel'

La Commission européenne introduit aujourd'hui sept exigences éthiques, destinées à engendrer une intelligence artificielle fiable. "Si des entreprises européennes parviennent à rendre l'AI fiable, cela sera non seulement très apprécié par les citoyens de l'UE, mais l'AI pourra aussi être utilisée comme atout compétitif sur le marché global", fait observer Nathalie Smuha, coordinatrice du groupe d'experts, qui a élaboré ces recommandations.

L'Europe pose sept exigences dans le développement d'une intelligence artificielle fiable

La Commission européenne présente aujourd'hui à Bruxelles sept directives éthiques, auxquelles devront satisfaire les systèmes AI fiables. Il y aura au préalable une période d'essai, au cours de laquelle les entreprises, instituts de recherche et services publics intéressés pourront tester ces directives et, ensuite, donner leur feedback. Une évaluation est prévue pour l'année prochaine.

Google se voit infliger une amende européenne d'1,49 milliard d'euros

Pour la troisième fois, la Commission européenne a infligé à Google une méga-amende pour abus de position dominante. Cette fois, le géant technologique devra payer 1,49 milliard d'euros, parce qu'il a exploité sa mainmise sur le marché avec son service publicitaire AdSense. Voilà ce qu'a annoncé la commissaire européenne en charge de la concurrence Margrete Vestager ce mercredi lors d'une conférence de presse.