Tout sur Commission européenne

Le Parlement européen fait se tourner tous les regards dans la même direction pour faire grand cas d'un 'droit à la réparation' en électronique à la consommation. Voilà qui devrait déboucher sur des produits plus durables.

La guerre en Ukraine pourrait encore accélérer la numérisation de l'Europe. Voilà ce que pense la Commissaire européenne Margrethe Vestager. Elle ne voit en effet pas directement le besoin de mettre les projets de côté à cause de la crise actuelle.

La Commission européenne a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête sur l'accord conclu en 2018 par les géants américains de l'internet Google et Meta (maison-mère de Facebook) dans la publicité en ligne, soupçonné d'enfreindre le droit de la concurrence de l'UE.

La Commission européenne entend, au moyen de meilleures règles, favoriser l'utilisation de la masse de données collectées par les appareils intelligents ou connectés. C'est ainsi qu'un constructeur automobile devra, à la demande du propriétaire, partager les informations qu'une voiture collecte via toutes sortes de gadgets, avec son concessionnaire automobile fixe.

La Commission européenne s'apprête à dévoiler son plan visant à quadrupler la production européenne de puces électroniques d'ici 2030, "une initiative majeure pour notre industrie et cruciale d'un point de vue géopolitique", selon le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton.

Quiconque découvre des bugs dans des logiciels open source populaires, pourra recevoir une récompense de la part de la Commission européenne. LibreOffice et le belge Odoo notamment disposeront ainsi de davantage d'attention pour gagner en sécurité.

Avec la percée de l'intelligence artificielle, les autorités commencent à prendre conscience que la technologie doit être mieux régulée. Mais où en est-on actuellement?

La Commission européenne a approuvé le rachat de Nuance par Microsoft sans qu'y soient associées des conditions supplémentaires. Le géant technologique souhaite reprendre l'entreprise de technologie vocale Nuance pour pas moins de 17 milliards d'euros.

Amazon souhaite parvenir à un accord avec la Commission européenne dans le cadre des deux enquêtes de concurrence visant le géant du commerce électronique, annonce mardi l'agence de presse britannique Reuters. Objectif de la manoeuvre? Echapper à une très lourde amende.