Tout sur combell

Intelligent, l'organisation qui chapeaute l'hébergeur gantois Combell, rachète l'entreprise de services internet Stone Internet Services pour un montant non révélé. Stone est le partenaire d'hébergement (hostingpartner) gantois de Tomorrowland et Canvas notamment.

Le prix de base d'un nom de domaine .be augmentera d'1 euro à partir du 1er janvier 2016. Le gestionnaire des noms de domaines belges DNS Belgium demandera à partir de cette date quatre euros par an à ses agents au lieu de trois aujourd'hui.

Spécialiste en services gérés pour clouds publics comme AWS, Skyscrapers confie ses clients d'hébergement partagé au leader du marché, Combell. " L'hébergement partagé ne fait plus partie des activités clés de notre entreprise ", explique Frederik Denkens, CEO.

L'entreprise gantoise de services internet Combell met la main sur son homologue PriorWeb pour un montant non précisé. Le numéro un du marché belge de l'hébergement renforce ainsi sa position.

Le domaine de haut niveau gantois .gent sera disponible pour le grand public à partir du 24 novembre. .gent sera ainsi le premier nouveau suffixe internet belge sur le marché. Le prix d'un nom de domaine .gent oscillera aux environs de 25 euros par an.

Par le biais de sa filiale néerlandaise Unitt, Combell a conclu plusieurs accords de 'peering' via Amsterdam Internet Exchange. Cela permettra un plus grand assouplissement du trafic des données.

L'hébergeur gantois Combell démarre une nouvelle entreprise aux Pays-Bas. UNITT opèrera au départ d'Amsterdam et se concentrera sur les projets d'hébergement gérés complexes.

L'entreprise d'hébergement Combell a racheté le registraire bruxellois Register. Il s'agit là du plus gros rachat à ce jour pour l'équipe de Jonas Dhaenens. Register gère plus de 75.000 noms de domaine pour plus de 25.000 clients. Register est l'un des trois registraires accrédités par l'Icann que compte notre pays (les deux autres étant bNamed et Netbulk). L'entreprise réalise un chiffre d'affaires de 2,9 millions d'euros et est active sur plusieurs marchés européens, comme la France, la Suisse et l'Italie. En plus des PME, nombre de clients importants (BNP Paribas Fortis, UCB, Omega Pharma,...) font appel aux services du registraire pour la gestion de leurs portefeuilles de noms de domaine. En outre, Register a mis au point une plate-forme SaaS d'externalisation de la gestion des noms de domaine.

Selon Symantec, un serveur de l'entreprise d'hébergement Combell a été utilisé pour collecter des informations volées par Duqu. Ce serveur a entre-temps déjà été désactivé. Chez Symantec, des chercheurs ont trouvé une version du maliciel Duqu qui a acheminé des informations dérobées vers un serveur de l'entreprise d'hébergement belge Combell, selon l'agence de presse Reuters. Symantec en aurait informé l'entreprise, et la machine aurait été désactivée ce 3 novembre.

Des intégrateurs ICT comme l'entreprise gantoise Behind the Buttons et l'anversoise Uptime vont désormais collaborer avec la firme d'hébergement Combell, afin d'offrir la virtualisation de desktops à leurs clients. Grâce à la virtualisation du desktop, il est possible de proposer tout le desktop d'entreprise de manière virtuelle - à savoir dans le nuage - sur n'importe quel appareil. "Ces derniers mois, nous observons réellement une migration vers les nuages privés et les desktops virtuels", explique Tom De Bast, business development manager chez Combell.