Tout sur colt

Le fournisseur de réseau britannique Colt a présenté son réseau européen Supercore. Ce réseau à haute capacité doit faciliter le déploiement de services Ethernet 100 Gb pour les opérateurs télécoms et les clients professionnels.

Ces prochaines années, Colt fournira encore les services de centre de données à la Banque Nationale de Belgique. Il s'agit là d'un plantureux contrat de plus de 11 millions ¤ d'une durée maximale de 8 ans et résiliable chaque année au bout de 4 ans.

L'opérateur télécom paneuropéen Colt rachète le spécialiste 'cloud' ThinkGrid. Grâce à cette reprise, Colt entend renforcer encore son offre 'cloud' pour les PME. Rien n'a filtré à propos du montant de ce rachat.

VERA - la société provinciale autonome en charge du support des administrations locales dans l'introduction de l'ICT et de l'e-gouvernement - confie à Colt son infrastructure d'hébergement et ses services gérés.

Smals, l'a.s.b.l. qui fournit des services IT aux institutions publiques, a conclu un contrat cadre à grande échelle avec Colt et Escaux pour une solution VoIP avec unified communications. Le contrat aura une durée de 7 ans. Sa valeur exacte n'a pas été communiquée, mais il s'agit à coup sûr de quelques millions EUR. En tout, quatre candidats se sont présentés. L'écart entre l'offre la moins chère (2,2 millions EUR) et la plus chère (5,5 millions EUR) est significatif.

Cette année, Colt investit fortement en Belgique et au Luxembourg. L'entreprise veut ainsi étendre de 250 km son réseau à fibre optique existant par le truchement d'un 'fiber swap' conclu avec le Ministère de la Défense. Actuellement, le réseau de Colt compte dans notre pays quelque 800 km de câble à fibre optique. L'entreprise envisage donc de l'étendre de 250 km le long de l'axe Bruxelles-Malines-Anvers-Gand. Cette infrastructure réseautique sera et restera la propriété du Ministère de la Défense. Colt en acquiert le droit d'utilisation commun pour une période de 20 ans, durant laquelle l'entreprise pourra installer son propre équipement sur le réseau. "Il s'agit là de ce qu'on appelle en jargon un accord 'fiber swap'. Dans le cadre de cet accord, l'armée belge pourra connecter ses sites au réseau le long de la route menant de Gand à la côte et étendra la connectivité jusqu'à Lille", explique Ronny De Goedt, managing director de Colt.

Ce matin, le réseau de Colt Telecom a été de nouveau inaccessible pendant deux à trois heures. Quelques dizaines de clients belges se sont retrouvés dépourvus d'internet, d'IP VPN ou de voix sur IP. Cette fois, les difficultés seraient dues à un routeur Cisco.