Tout sur CMA

Meta, la société-mère de Facebook, va en appel d'une ordonnance britannique de revente de la plate-forme d'animation Giphy. Selon le groupe du directeur Mark Zuckerberg, il n'y a absolument aucune preuve que le rachat de la base de données d'animations gif en 2020 par la firme de médias sociaux nuise exagérément à la concurrence.

Facebook s'en prend vertement au contrôleur britannique de la concurrence CMA. Ce dernier avait le mois passé émis un avis provisoire sur le rachat de la plate-forme d'animation Giphy par Facebook et estimait que cette transaction devait à coup sûr être annulée. Selon Facebook, il s'agissait là d'une prise de position 'particulièrement injustifiée et disproportionnée'.

Il est possible que Facebook doive revendre Giphy, connue pour ses innombrables animations gif drôles. Selon l'autorité britannique en charge de la concurrence CMA, la collaboration entre les deux entreprises nuirait aux autres acteurs sur le marché publicitaire en ligne. Facebook avait racheté Giphy en mai de l'année dernière pour 400 millions de dollars, selon la rumeur.