Tout sur Citymesh

Citymesh s'est assurée d'une licence 4G nationale. L'entreprise télécom d'Oostkamp fut le seul acteur à vouloir prendre part aux enchères du spectre encore libre dans la bande de fréquences 2,6 GHz. La tenue d'enchères par l'IBPT n'est par conséquent plus nécessaire: Citymesh pourra obtenir sa licence pour le montant initial prévu de 15 millions d'euros.

Alors que les enchères pour la 5G risquent d'accuser du retard en raison de divergences politiques, Cegeka déclare se porter candidate, conjointement avec des partenaires, à une licence 5G, selon le journal De Tijd.