Tout sur china mobile

Xue Qun, le président du fournisseur chinois d'infrastructures Datang Telecom International, peut se prévaloir d'être à présent aussi le directeur de BUCD, la S.A.R.L. belge qui a obtenu une licence 4G. L'on a donc ainsi une réponse précise à propos de qui se cache exactement derrière la mystérieuse BUCD. Il est clair depuis quelque temps déjà que les Chinois envisagent de pénétrer sur le marché belge en y proposant une offre 4G, mais toutes les pièces du puzzle n'étaient pas encore bien en place. C'est ainsi que tout le monde se posait la question de savoir qui se cachait réellement derrière la façade de BUCD, cet acteur énigmatique qui avait décroché une licence 4G tout comme Belgacom, Mobistar et Base.

Wang Jianzhou, chairman de China Mobile, l'un des principaux opérateurs mobiles au monde, déclare qu'il a été approché par la représentation belge présente au World Economic Forum de Davos pour participer aux enchères sur la licence 4G belge. Il a ajouté qu'il allait réfléchir à la question. Voilà ce qu'annonce l'agence de presse Bloomberg au terme d'une interview de Wang Jianzhou. "La Belgique a demandé si nous étions intéressés par l'achat de la licence 4G", a-t-il annoncé littéralement. "Nous allons surtout viser à nous étendre d'abord sur les marchés en croissance, mais tout projet qui pourrait soutenir notre développement de la technologie TD-LTE, sera certainement envisagé."