Tout sur Cambridge Analytica

Le ministère public californien entend contraindre Facebook à collaborer

Le ministère public de l'état de Californie s'est tourné vers la Justice pour contraindre Facebook à collaborer à l'enquête sur le respect de la vie privée visant l'entreprise. De documents ayant pris la clé des champs, il s'avérerait entre-temps que Facebook ait des années durant utilisé les données de ses utilisateurs comme une arme dirigée contre d'autres entreprises.

Facebook approuve l'amende britannique lui infligée suite au scandale de confidentialité

Facebook a marqué son accord vis-à-vis de l'amende de 500.000 livres, soit quelque 580.000 euros après conversion, qui lui a été infligée pour le rôle qu'elle a joué dans le scandale de confidentialité provoqué par Cambridge Analytica. Voilà ce qu'a révélé le contrôleur britannique du respect de la vie privée ICO. Facebook et le contrôleur ont tous deux abandonné leurs procédures d'appel contre l'amende. L'entreprise ne reconnaît cependant pas sa responsabilité dans cette affaire.

Zuckerberg dans la ligne de mire des politiciens américains

Lors de son audition à propos du libra, le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, a laissé entendre que le projet pouvait se poursuivre aussi sans Facebook. Mais lorsqu'il s'agit d'annonces politiques qui répandent de fausses informations, il n'est pas parvenu à donner des explications claires.

'Une amende nettement plus lourde aurait pu être infligée à Facebook'

D'après les rumeurs, l'amende infligée à Facebook pour les divers scandales en matière de respect de la vie privée aurait pu être beaucoup plus élevée. Le contrôleur américain FTC, avec qui Facebook a signé un arrangement d'un montant de 5 milliards de dollars, envisageait en effet une amende s'élevant à des dizaines de milliards de dollars, selon The Wall Street Journal.

Facebook: le régulateur américain en faveur d'une amende de 5 milliards de dollars

L'autorité fédérale de régulation américaine a voté en faveur d'une amende de 5 milliards de dollars pour mettre fin, dans le cadre d'un accord à l'amiable, aux poursuites contre Facebook et ses manquements en matière de données personnelles, croit savoir vendredi le Wall Street Journal. Plusieurs scandales sont concernés par cette transaction financière, dont la fuite majeure de données vers Cambridge Analytica.

Facebook table sur une méga-amende

Facebook s'attend à se voir infliger une amende d'au moins 3 milliards de dollars de la part du contrôleur américain FTC. La raison en est plusieurs scandales, dont celui de Cambridge Analytica, où le réseau social n'a pas respecté la confidentialité de ses utilisateurs.

Bullshit 101, bienvenue dans la classe de Mark Zuckerberg

Facebook va en faire plus pour protéger notre confidentialité. Cela a des airs de Marlboro qui vous conseille de fumer dorénavant un demi-paquet de cigarettes par jour au lieu de deux. Car dans ce cas, vous resterez probablement client plus longtemps.