Tout sur Cambridge Analytica

Facebook va faire l'objet d'un premier grand procès suite au scandale en matière de respect de la vie privée provoqué par Cambridge Analytica. Le procureur général de la capitale américaine Washington DC a en effet décidé de poursuivre le réseau social en justice.

L'utilisation de bloqueurs de pub ('ad blockers') et de bloqueurs de suivi ('tracking blockers') a légèrement crû. Voilà ce qui ressort d'un rapport de Mozilla, l'entreprise à l'initiative du navigateur Firefox, qui vient de publier ses chiffres d'utilisation.

Les organisations de défense des consommateurs en Belgique, en Italie, au Portugal et en Espagne déposent dans leur pays respectif des plaintes groupées à l'encontre de Facebook suite au scandale causé par Cambridge Analytica. Dans le cadre de ces procès collectifs, elles exigent le versement de 200 euros minimum par utilisateur pour violation du respect de leur vie privée.

Après Cambridge Analytica, une autre entreprise de traitement de données se trouve dans la ligne de mire. Facebook examine en effet si CubeYou n'aurait pas collecté des données d'utilisateurs sous de faux prétextes. En attendant, le réseau social place le cabinet de marketing américain sur sa liste noire.