Tout sur ByteDance

Le réseau social TikTok va bientôt offrir la possibilité à ses utilisateurs d'acheter directement des produits proposés par les créateurs de contenu sur sa plateforme, une nouvelle étape vers la création d'un écosystème sur son application.

Des parents d'enfants néerlandais utilisant TikTok introduisent une réclamation en dommages et intérêts à l'encontre de l'entreprise à l'initiative de l'appli vidéo populaire. Ils revendiquent un montant qui, selon eux, pourrait atteindre 1,4 milliard d'euros. Ces parents estiment que l'appli ne protège pas correctement la sécurité et la confidentialité de leur progéniture.

L'appli vidéo populaire TikTok a nommé Shouzi Chew au poste de nouveau directeur de l'entreprise. Chew est aussi directeur financier de la société-mère ByteDance et continuera d'assumer ce rôle.

ByteDance, le propriétaire chinois de l'appli de vidéos TikTok, mise à fond sur sa division enseignement. L'entreprise veut engager 13.000 nouveaux collaborateurs cette année et entend ainsi jouer un rôle plus en vue sur le marché chinois de l'enseignement en ligne.

La firme de cyber-sécurité Check Point Research a pour la deuxième fois découvert une faille dans TikTok, cette fois dans la fonction 'Chercher amis'. Il en résulte que de potentiels agresseurs ont pu pendant tout un temps avoir accès aux données de profil et donc aussi aux numéros de téléphone d'utilisateurs.

L'administration Trump n'avait pas pris de décision mercredi soir sur l'accord entre TikTok et l'américain Oracle, qui doit permettre à la populaire application de rester active aux Etats-Unis, a indiqué Donald Trump, assurant ne vouloir aucune faille sur la sécurité.

Les autorités américaines émettront cette semaine une évaluation de sécurité nationale à propos de l'accord conclu entre Oracle et TikTok. Selon le ministre américain des finances, Steven Mnuchin, l'accord en question pourrait générer un 'TikTok Global' ayant son siège aux Etats-Unis et créant des milliers de nouveaux emplois.

La firme technologique chinoise Bytedance au conclu un accord avec Oracle à propos des activités de l'appli vidéo TikTok aux Etats-Unis, du moins si on en croit une source proche du dossier, qui s'est confiée à l'agence de presse Reuters.

Le président américain Donald Trump ne veut pas prolonger la date-butoir imposée à l'entreprise chinoise ByteDance pour la revente de la branche américaine de TikTok. Voilà ce qu'il a déclaré hier jeudi à Washington. 'C'est soit la revente, soit la fin', a affirmé Trump.