Tout sur Bundesamt für Verfassungsschutz

La Chine nie avoir tenté de dérober des renseignements en Allemagne par le biais de réseaux sociaux, tels LinkedIn. Le ministère des affaires étrangères à Pékin a qualifié de non-fondée l'accusation dans ce sens portée par le service de sécurité national allemand BfV.