Tout sur budget

Sur l'année 2010, le groupe bancaire belge a investi pas moins de 100 millions EUR dans l'informatique dans le cadre de son programme de transformation initié fin 2007.

Une étude menée récemment par CA Technologies auprès de ses clients indique sans surprise une - légère - reprise des investissements IT en 2011. Surtout en virtualisation et cloud.

Le budget IT de la Justice s'établira pour 2011 à 80 millions d'euros en tout, ce qui représente une hausse d'un peu moins de 40 pour cent par rapport à l'année dernière. Voilà ce qui ressort des chiffres présentés par le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, et par son conseiller en informatisation, Karel Tobback, à la commission de la Justice de la Chambre. Les coûts de fonctionnement oscilleront entre 32 et 33 millions d'euros, à peine plus élevés qu'en 2010. Mais les coûts d'investissements doubleront pour s'établir à quasiment 47 à 48 millions d'euros.

Les pouvoirs publics fédéraux ont vu leurs budgets ICT disponibles augmenter de 6,5% sur les 5 dernières années. Le nombre d'informaticiens à temps plein a pour sa part régressé de 16,2%. Tels sont les chiffres avancés dans la deuxième enquête Fed-e View sur l'état de l'informatisation des administrations publiques. Cependant, note encore l'étude, les directeurs ICT des administrations estiment à 1.025 informaticiens le manque d'effectifs pour fonctionner de manière optimale. L'enquête Fed-e View a été réalisée pour la première fois en 2004. A l'époque, les pouvoirs publics fédéraux employaient 4.791 informaticiens et disposaient d'un budget ICT de 404 millions EUR. En 2009, on recensait 4.555 informaticiens pour un budget ICT de 576,5 millions EUR.