Tout sur Bruxelles

Orange Belgium a ouvert mardi un "Digital Center" à BeCentral, le pôle digital installé au-dessus de la gare Centrale, au coeur de Bruxelles. L'objectif de ce centre, le premier en Europe en dehors de la France, est de soutenir l'acquisition, le développement et le perfectionnement de compétences digitales et entrepreneuriales, le tout avec l'ambition de réduire la fracture numérique. L'Etat fédéral, représenté lors de l'inauguration par la ministre des Télécommunications Petra De Sutter (Groen), y a investi deux millions d'euros, contre un million pour l'opérateur.

Vivrons-nous bientôt tous dans le métavers? Dans cet univers en ligne hypothétique, élaboré en réalité virtuelle et augmentée, les utilisateurs pourront exercer différents aspects de leur vie personnelle et professionnelle, comme s'ils se trouvaient dans le monde physique bien réel.

La firme technologique Zetes, spécialisée dans l'identification des biens et personnes, a un nouveau CEO après 35 ans de présence d'Alain Wirtz. Ce dernier quittera l'entreprise fin février, indique mercredi Zetes dans un communiqué.

"La solution qui vient d'être trouvée a pour effet de sauver sur le marché du travail les travailleurs qui avaient perdu ainsi une grande partie ou la totalité de leurs revenus", a réagi vendredi le syndicat UBT-FGTB. La veille, la commission des Affaires intérieures du parlement bruxellois a adopté une proposition d'ordonnance transitoire qui doit permettre aux chauffeurs LVC de reprendre le travail à brève échéance.

Les chauffeurs LVC (location de voitures avec chauffeur), réunis en front commun, ont manifesté jeudi matin à Bruxelles pour "réexprimer leur ras-le-bol face aux promesses non tenues par le gouvernement Vervoort" et à nouveau exiger des avancées sur le plan Taxi en région de Bruxelles-Capitale.

Comment la mobilité sera-t-elle envisagée à l'ère post-covid? En dépit des déclarations en tous sens que le télétravail s'imposera à terme, les files ne font qu'augmenter à l'heure d'écrire ces lignes. La mobilité durable exige un argumentaire plus convaincant, estime Mathieu de Lophem, CEO de Skipr.