Tout sur Browsers

Il y avait pas moins de 11 failles graves dans des navigateurs web populaires. C'est à cette conclusion qu'est arrivée une équipe du Georgia Institute of Technology College of Computing américain. L'équipe a mentionné ces brèches qui ont été entre-temps comblées.

Microsoft a apparemment bien examiné l'approche de Google et de Mozilla pour concevoir l'interface de Spartan. Spartan est le tout nouveau navigateur que prépare Microsoft, mais dont il n'est pas encore clair s'il est destiné à remplacer Internet Explorer à l'avenir.

Microsoft va prendre partiellement ses distances avec Internet Explorer. Plusieurs sources annoncent en effet que l'entreprise préparerait un nouveau navigateur qui ne serait en rien le successeur d'Internet Explorer 11.

Pour la première fois depuis longtemps, Internet Explorer a de nouveau dépassé les 55% de part de marché. Du reste, tous les navigateurs progressent ou à tout le moins restent stables, à l'exception de Google Chrome, qui régresse de plus d'un demi pour cent sur le marché des navigateurs.