Tout sur Broadcom

Paul Jacobs, un ex-directeur de Qualcomm, est occupé à ameuter les investisseurs désireux de l'aider à faire sortir le fabricant de puces de la bourse. Voilà ce qu'annonce le journal d'affaires britannique Financial Times (FT) sur base de sources proches de la direction de l'entreprise technologique.

Broadcom éprouve toutes les peines du monde à racheter Qualcomm. Or voici maintenant que cette tentative est bloquée par Donald Trump en personne.

Le fabricant de puces Qualcomm et son candidat repreneur Broadcom sont assis autour de la table pour débattre de l'offre de rachat d'un montant de 121 milliards de dollars émise par le second sur le premier cité. C'est la première fois que les deux fabricants de puces se rencontrent réellement pour aborder un possible accord.

Le fabricant de puces Broadcom a remis une deuxième offre de rachat de son homologue Qualcomm, mais cette proposition d'un montant de 121 milliards de dollars a été aussi rejetée. Qualcomm est entre-temps prête à se mettre autour de la table.