Tout sur Bobby Kotick

Un groupe de quelque 150 collaborateurs d'Activision Blizzard exige le licenciement du directeur Bobby Kotick. Depuis des années déjà, ce dernier aurait en effet été au courant des accusations d'intimidation sexuelle au sein du producteur américain de jeux vidéo, connu entre autres pour World of Warcraft et Call of Duty. Le personnel a arrêté temporairement le travail en guise de protestation et s'est réuni devant les grilles du siège central d'Activision Blizzard dans la banlieue de Los Angeles.

Le CEO du producteur américain de jeux Activision Blizzard, Bobby Kotick, annonce l'arrivée de mesures anti-discrimination et dérives sexuelles sur le lieu de travail. Dans un courrier, plus de 2.600 membres du personnel avaient condamné la première réaction de la direction à un procès en Californie.