Tout sur BitTorrent

Au bout de quatre mois seulement, BitTorrent arrêterait son service de diffusion (streaming) BitTorrent Now. L'entreprise aurait également licencié ses deux CEO, ainsi qu'un nombre inconnu d'autres membres de son personnel, et aurait fermé un studio à Los Angeles. Voilà ce qu'annonce Variety sur base de sources anonymes.

De petits sites torrent, via lesquels des téléchargements illégaux font souvent leur entrée sur internet, redoutent Windows 10 qui, selon eux, enfreint de manière excessive le respect de la vie privée.

Même s'ils combattent depuis des années déjà la diffusion illégale de leurs productions sur internet, les grands studios cinématographiques et firmes de disques se rendent eux-mêmes coupables de partage de fichiers ('filesharing') via des sites illégaux. Même le personnel d'instances gouvernementales internationales, telles les Parlements européen et américain, plaide coupable. Voilà ce que démontre une double enquête effectuée d'une part par le blog Torrentfreak et d'autre part par le système de traçage ('tracking') ScanEye.