Tout sur BIPT

En tout, "quelques dizaines de systèmes" ont été infectés chez Belgacom, dont des serveurs, mais cela ne concernerait que des systèmes 'internes' et pas ceux en charge des services à la clientèle. Peut-être, cet incident va-t-il à présent aussi engendrer "extrêmement rapidement" le Center for Cyber Security Belgium.

Ce qu'on appelle le 'dividende numérique' - les radiofréquences autour des 800 MHz utilisées précédemment pour le signal TV analogique - sera à terme mis aux enchères en vue de servir pour l'internet à haut débit mobile. Le contrôleur des télécoms, l'IBPT, vient de lancer ce processus.