Tout sur Baidu

Huawei sait parfaitement ce qu'elle veut. L'entreprise est chinoise, et fière de l'être. Elle entend d'ailleurs défendre cette identité et agir comme une sorte d'ambassadeur du pays. Et conquérir le monde. Rien moins. Mais ces origines chinoises sont à la fois un atout et un handicap majeur pour concrétiser les ambitions de l'entreprise.

Les Chinois ne pourront plus réagir de manière anonyme sur les forums internet et sur d'autres plates-formes encore. Ils devront en effet décliner leur véritable nom, avant de pouvoir poster leurs réactions. Selon TechCrunch, cette nouvelle règle s'appliquera à partir du 1er octobre.

Le gouvernement chinois a entamé une enquête sur Wechat et Weibo notamment du fait qu'ils ne respectent pas les règles s'appliquant aux activités en ligne. Ces actions s'inscrivent dans un cadre plus large, dans lequel les autorités chinoises s'en prennent à la liberté d'expression.

Le géant technologique chinois Baidu entend mettre librement à disposition de grandes parties de sa plate-forme pour voitures autonomes. Cette plate-forme a été baptisée Project Apollo et contiendrait des logiciels, du matériel et des services data utilisables donc aussi par d'autres constructeurs de voitures.

L'entreprise chinoise Baidu entend cet été tester sa technologie de conduite autonome dans un environnement clos. D'ici 2020, elle veut être prête pour évoluer en ville et sur autoroute.