Tout sur Autonomy

HPE obtient en grande partie gain de cause auprès de la Haute Cour de Justice britannique dans un procès l'opposant à Mike Lynch, le fondateur de la jeune pousse Autonomy. Les deux parties étaient impliquées dans une affaire portant sur le rachat désastreux de la startup pour 11 milliards de dollars en 2011.

Selon l'ex-CFO d'Autonomy, HP tenterait de rejeter ses propres erreurs de management de l'entreprise qu'elle a rachetée. Et ce, après que HP ait affirmé que ce mauvais achat soit dû à une comptabilité déplorable chez Autonomy.

Meg Whitman, la CEO de HP, a répété une fois encore qu'elle continuait de croire en Autonomy, en ses produits et en ses collaborateurs. Elle a aussi évoqué la position de liquidités de HP.

Puisque Saint-Nicolas est annoncé, quelqu'un peut s'attendre à avoir à faire avec le père fouettard chez HP, Autonomy ou chez les auditeurs Deloitte et KPMG. Mais qui?