Tout sur ARM

ARM ne va pas arrêter de fournir sa technologie à Huawei. L'entreprise estime que ses produits sont d'origine britannique et ne tombent par conséquent pas sous le coup de l'embargo américain. Il s'agit là d'un réel incitant pour les divisions smartphones et informatique de la firme.

Le fondeur de puces ARM a rompu ses liens avec Huawei, maintenant que le gouvernement américain a placé le fabricant de téléphones chinois sur une liste noire. La production propre de puces chez Huawei pourrait ainsi connaître des problèmes.