Tout sur applis

Le Belge paie rarement ses applis

Seule une fraction des applis que nous installons, sont payantes et ce, même si les jeunes sont tentés à en acheter dans certaines circonstances.

Les applis sont le visage d'une entreprise

Le test d'applis devient de plus en plus important. Les applis représentent en effet le visage d'une entreprise, voire l'entreprise elle-même. Le starter bruxellois Quamotion l'a bien compris et se lance dans ce segment.

2015: l'année de la consolidation pour les éditeurs d'applis belges

Notre pays compte actuellement quelque 200 petites entreprises qui développent des applis, soit un quart de plus qu'il y un an. Voilà ce qui ressort des chiffres d'Agoria que le journal De Tijd a pu consulter. La fédération technologique lance cependant une mise en garde: nous atteignons un pic, et la consolidation s'est amorcée.

Pas content des applis Apple? Faites-vous rembourser!

En conformité avec la réglementation européenne, Apple a introduit le droit de rétractation pour les applis et la musique: si les utilisateurs sont mécontents des produits issus de l'App Store ou d'iTunes, ils peuvent solliciter un remboursement endéans les deux semaines.

Google lorgne les enfants

Les jeunes de moins de treize ans ne peuvent en théorie pas ouvrir de compte internet. Or, Google envisage à présent de le permettre quand même, mais à des conditions adaptées.

On télécharge moins d'applis

Les utilisateurs de smartphones testent moins de nouvelles applis. Un sur trois n'en télécharge même plus, un signe que le marché se sature.