Tout sur Anvers

Proximus a de nouveau étendu son réseau 5G, ou du moins sa version 'allégée'. Ce qui est étonnant, c'est que l'opérateur n'ajoute que des zones en Flandre. En Wallonie, le déploiement est 'en attente' suite aux protestations de plusieurs administrations communales.

A présent que nous sommes entrés dans une phase, où les politiciens parlent de relancer l'économie, il convient aussi de réfléchir à la façon dont nous pourrons sortir de chez nous de manière sûre. Deux entreprises belges introduisent d'ores et déjà un wearable destiné à simplifier la distanciation sociale.

L'entreprise technologique anversoise Rombit effectue un rachat étonnant: en reprenant Drivity, elle acquiert en effet une firme qui, sur la base de données de capteurs, donne des formations axées sur le transport interne sécurisé.

Les entrepreneurs de jardin et les services d'urbanisme des administrations s'intéressent toujours plus à la numérisation. Le fournisseur de machines Husqvarna mise dès lors sur l'IoT et la robotique.

Zorgbedrijf Antwerpen entend jouer un rôle de précurseur, non seulement sur le plan des soins, mais aussi de la technologie. En pratique, elle investit depuis quelques années déjà des applications IoT innovantes. " L'objectif est d'améliorer l'expérience utilisateur et d'optimiser les processus de soins ", explique Dimitri De Rooze, directeur ICT et Achats.

Une vanne qui n'a pas été bien fermée ou - pire encore - qui est restée ouverte dans une installation industrielle peut générer une catastrophe. Pour veiller à ce qu'on sache à tout moment si une vanne est bien fermée ou est restée ouverte, la jeune pousse anversoise Aloxy recourt à l'Internet des choses (IoT).

Brussels Airport Company développe actuellement un réseau 5G en collaboration avec le Finlandais Nokia et l'opérateur belge Citymesh. D'ici fin mars, l'aéroport sera l'un des premiers en Europe à disposer de son propre réseau adapté aux derniers standards de la téléphonie mobile ultrarapide, a-t-il fait savoir lundi.

Développer des applications de ville intelligente pour chaque ville ou commune, indépendamment de sa taille : telle est l'ambition de myCSN. Mais par rapport aux acteurs traditionnels, son différenciateur ne se situe pas dans la solution imaginée, mais dans les données qui sont générées.

La firme technologique Rombit annonce une deuxième augmentation de capital. Vic Swerts - fondateur et propriétaire de Soudal -, le fonds technologique InvestLink et quelques industriels belges sont parties prenantes et mettent conjointement 10 millions d'euros à la disposition de Rombit.

La transformation numérique d'un port ne se limite pas au déploiement d'applis. En soi, la numérisation n'est pas neuve. Mais au niveau portuaire, le défi de la transformation numérique est lié au partage d'informations et à la connexion d'applications, entre transporteurs, logisticiens et armateurs, mais aussi sous-traitants, assureurs, douaniers, pilotes de navires, etc.