Tout sur Amazon Web Services

Amazon a présenté ses chiffres trimestriels. L'entreprise a enregistré d'excellents résultats en Amérique du Nord, mais au niveau mondial, le géant de l'e-commerce éprouve des difficultés.

Amazon a enregistré un très bon troisième trimestre. L'entreprise a même fait mieux que ce que les analystes prévoyaient. Amazon Web Services, la plate-forme 'cloud' du géant, demeure la division à la croissance la plus forte.

Amazon cesse de proposer une capacité de stockage illimitée sur Amazon Drive. Le nouvel espace de stockage maximal est d'1 To et coûte 59,99 dollars par an.

James Gosling va travailler chez Amazon Web Services. Gosling est considéré comme l'inventeur du langage de programmation Java.

Se positionnant comme une 'application services company', F5 a profité de sa conférence annuelle Agility 2017 pour dévoiler de nouveaux produits permettant aux entreprises de "déployer n'importe quel type d'application dans n'importe quel type de cloud."

Le spécialiste français de centres de données dans le nuage et fournisseur de services OVH rachète pour un montant non précisé la division vCloud Air de VMware. Les deux parties affirment vouloir ainsi collaborer plus étroitement, notamment dans le domaine des Software Defined Data Centers (SDDC).

Avec sa plate-forme 'cloud', Google lorgne le marché professionnel, et cela semble porter ses fruits. Lors d'un événement 'cloud' organisé à San Fransisco, l'entreprise a annoncé quelques nouveaux clients en vue, tandis que ses grands concurrents Amazon et Microsoft connaissent toujours plus souvent des problèmes techniques.

Mardi, le service 'cloud' Amazon S3 s'est désactivé. Comme par un jeu de dominos, une grande partie d'internet en a ressenti les conséquences. Entre-temps, la cause du problème est connue: un collaborateur a commis une faute de frappe dans une commande.

Grâce notamment aux excellents résultats de sa filiale cloud Amazon Web Services (AWS), Amazon a enregistré un résultat positif au deuxième trimestre et ce, de manière inattendue. Son action a crû de 15 pour cent, ce qui fait que le magasin web a pour la première fois une valeur supérieure à celle de son concurrent 'physique' Walmart.