Tout sur Alexeï Navalny

Google et Apple ont retiré l'appli électorale du chef de l'opposition russe Alexeï Navalny de leurs boutiques d'applis le jour même, où les élections russe ont débuté. Ces entreprises s'opposent depuis quelque temps déjà au contrôleur russe des médias et d'internet Roskomnadzor, qui les menaçait d'une amende, si l'appli n'était pas supprimée. La Russie accusait les firmes technologiques américaines de s'immiscer dans les élections.