Tout sur Airbnb

La plateforme communautaire de location de logements de particuliers Airbnb a décidé d'attaquer devant la Cour constitutionnelle, via sa tête de pont européenne Airbnb Ireland UC, une ordonnance bruxelloise de décembre dernier, écrivent jeudi les journaux L'Echo et De Tijd.

Les Français recourent le plus souvent à ce qu'on appelle l'économie partagée qui s'impose de plus en plus ces dernières années par le truchement de plates-formes telles Uber et Airbnb, comme il ressort des chiffres publiés par la Commission européenne. Cette dernière a voté hier en faveur d'une proposition de loi intégrant des mesures en vue de réglementer le marché.

Dans le cadre d'une nouvelle phase d'investissement, Airbnb a récolté 1 milliard de dollars (945 millions d'euros) auprès d'investisseurs. Cela signifie que la valeur totale de l'entreprise est à présent estimée à 31 milliards de dollars, soit 29,3 milliards d'euros après conversion.

Airbnb, la start-up américaine qui permet à des personnes de louer une ou des chambres dans leur habitation, a pour la première fois racheté des actions de l'un de ses importants investisseurs. Elle a déboursé 94 millions de dollars pour acquérir ces actions qui étaient jusqu'il y a peu encore la possession de la banque Morgan Stanley, selon l'agence de presse Bloomberg.

Le site de location d'habitations Airbnb est en négociations avancées en vue de reprendre son rival chinois Xiaozhu.com. Airbnb, installé à San Francisco et bien connu des voyageurs occidentaux, entend ainsi prendre pied sur le marché chinois en croissance rapide.

Le service de location d'habitations Airbnb va tenter de réduire le racisme parmi ses loueurs/bailleurs. Voilà ce que l'entreprise a annoncé hier jeudi. En même temps, elle a présenté les résultats d'une enquête portant sur la discrimination réalisée au sein de la communauté Airbnb.

Airbnb, la place de marché internet pour les séjours chez des particuliers, s'est vu attribué une valeur de 30 milliards de dollars lors d'une récente phase de financement.

L'application belge de babysitting airBsit change de nom aujourd'hui même à la requête d'Airbnb, la plate-forme de location de logements pour les particuliers fondée aux Etats-Unis. Voilà ce que déclarent les deux créatrices de l'application, dont le but est d'aider les parents à la recherche d'une personne fiable pour surveiller leurs enfants.