Tout sur AEOS

Une volumineuse banque de données contenant un million d'empreintes digitales et d'autres données biométriques environ se trouvait quasiment sans protection et sans cryptage sur internet. Cette banque de données émanait d'un système de contrôle d'accès utilisé par diverses organisations, notamment par la branche belge de l'agence d'intérim Adecco. Voilà ce qu'ont découvert des chercheurs en sécurité israéliens.