Tout sur Abdelhamid Naceri

Une faille 'zeroday' dans Windows 10, 11 et Windows Server offre à des personnes mal intentionnées la possibilité de mettre la main sur les droits de gestionnaire. La brèche est connue depuis quelques mois déjà, mais n'a provisoirement pas encore été colmatée malgré deux correctifs sortis précédemment. A noter cependant qu'un patch non-officiel résout le problème.