Moshe Ben Simon

L'année dernière, les cybercriminels ont assurément fait de leur mieux pour profiter à grande échelle et de diverses manières uniques de la crise du corona. Mais qu'en est-il quand on retourne les techniques de ces gredins contre eux? Vous disposez alors d'un excellent moyen de protection, selon Moshe Ben Simon de Fortinet.

Eddy Willems

Le ransomware est un fléau, mais ce n'est pas non plus une sinécure que de payer une rançon pour récupérer ses données. Il y a en fait des risques liés tant au paiement qu'au non-paiement, selon l'expert en sécurité Eddy Willems.

Marc Schijvaerts

Dans beaucoup d'entreprises, il règne encore et toujours la crainte de ne pas être suffisamment conforme au GDPR, le règlement général européen en matière de protection des données, qui est d'application depuis trois déjà. Voilà pourquoi pour les trajets de développement de logiciels, on met au point des solutions souvent trop complexes et trop coûteuses, pour satisfaire à cette réglementation. C'est parfaitement inutile, selon Marc Schijvaerts de PeopleWare, qui plaide pour une approche efficiente au niveau du coût.

Arnout Van de Meulebroucke

Depuis la percée d'internet, l'idée existe, selon laquelle les 'digital natives' (à savoir les 'jeunes') entretiennent un lien plus intime avec la technologie que l'ancienne génération (à savoir les 'boomers'). Conséquence logique: les jeunes protégeraient mieux leurs données que les plus âgés. Or tel ne semble pas forcément être le cas, comme l'affirme Arnout Van de Meulebroucke CEO de Phished.

Carte blanche

La Commission européenne a mis sur la table la proposition d'un certificat numérique devant permettre les voyages. En raison de préoccupations en matière de confidentialité et de protection des données, elle n'a sciemment pas opté pour une banque de données européenne. C'est aux pays membres qu'il appartiendra de mettre au point une solution locale. Un test case unique pour offrir aux citoyens un plus important contrôle de leurs données personnelles via ce qu'on appelle des coffres à données, comme l'argumentent Bart Peeters et Michiel De Keyzer de PwC Belgium.

Erik Farine

En raison de la campagne de vaccination, nous allons pouvoir bientôt revenir sur notre lieu de travail et retrouver un semblant de 'vie normale'. Mais cela nécessitera des préliminaires parfaitement étudiés, avertit Erik Farine de Sophos. 'Le niveau de la cyber-sécurité au travail devra tourner de nouveau à plein régime', affirme-t-il dans son opinion.

Pieter Jadoul

Trois ans après la mise en place du RGPD, Google sort des solutions destinées à aligner l'ad tech sur celui-ci. Mais cela aura des conséquences sur l'ensemble de l'écosystème numérique, alors que les solutions alternatives seront bloquées par Chrome, prévient Pieter Jadoul d'AdSomeNoise.

Jerry Garcia

Comme la frontière entre les réseaux au travail et à domicile s'estompe de plus en plus, les appareils domestiques intelligents et leurs applis pourraient devenir un maillon faible crucial dans les chaînes de cyber-sécurité des entreprises. Selon Jerry Garcia d'Aruba, le poste de travail hybride d'aujourd'hui requiert par conséquent une autre forme de protection. Il considère ici trois exigences fondamentales qu'il explicite dans son opinion.

Daan De Wever

S'il est une chose que le corona accélère dans les entreprises, c'est bien l'adoption de la communication numérique. Pour les petites et moyennes entreprises qui ne possèdent pas encore dans leur vocabulaire les termes 'omnichannel', 'customer engagement' et 'mobile first', il est par conséquent urgent de prendre le train en marche, selon Daan De Wever, CEO de Destiny.

René Konings

Notre pays s'est officiellement porté candidat pour accueillir à Bruxelles la nouvelle Agence européenne pour la technologie de cybersécurité. René Konings, directeur d'Agoria Bruxelles, s'en félicite, en soulignant les nombreux atouts de notre capitale. Il attire en même temps l'attention sur une condition cruciale qui n'est pas encore remplie : le déploiement de la 5G, l'internet mobile super rapide.

Filip Savat

L'assez grande dépendance de l'équipement privé des télétravailleurs offre aux cybercriminels de nouvelles opportunités de pirater les réseaux d'entreprise. Les employés peuvent eux-mêmes constituer une ligne de défense idéale, selon Filip Savat de Fortinet: 'Mais dans ce cas, il faut au sein des entreprises faire d'abord grand cas de la formation de 'security awareness' (prise de conscience sécuritaire).'

Sam Buyst

Google est mise sous pression à cause de sa domination sur le marché des recherches. Mais en matière de publicité en ligne, son omniprésence pose également problème. Et puis, il y a son manque de connaissance objective, selon Sam Buyst d'AdSomeNoise.

Data News Jobs