Dommage de devoir en arriver à un point tel qu'il soit branché de donner une dimension morale et éthique à la technologie, dans le respect des valeurs de chacun, des normes et de la vie privée. Non que ce soit une mauvaise chose évidemment, mais il aurait été préférable de considérer l'éthique comme faisant partie intégrante de l'économie. Mais soit, le monde est ainsi fait et il s'agit désormais d'une mode dans le secteur technologique, s'il faut en croire les analystes et les experts.
...