W erner Goossens n'a pas terminé ses études d'ingénieur. " La scolarité traditionnelle ne me convenait pas vraiment ", concède-t-il. Mais son intérêt pour l'informatique l'a conduit à travailler durant un temps comme testeur de matériels à titre intérimaire. " Ce n'était pourtant pas ce que je recherchais vraiment. Le travail de testeur était pour moi trop routinier. " Pourtant, cette expérience professionnelle a eu un effet positif puisque celle-ci a renforcé sa passion pour l'ICT. Finalement, il a suivi via le VDAB le cycle de formation Switch2IT. " Celle-ci combine formation et travail ", explique-t-il. Werner a en effet suivi une formation à la haute école PXL puis un stage chez le développeur de logiciels AllPhi. " Ce stage a débouché sur une formation professionnelle individualisée, après quoi j'ai eu la chance de continuer à travailler dans l'entreprise. "

Dans le cadre de Switch2IT, le VDAB permet à de futurs informaticiens de décrocher gratuitement un diplôme de bachelier en informatique appliquée. Certes, ce cycle n'est pas facile : les candidats doivent répondre à certaines conditions. Concrètement, Switch2IT s'appuie sur un partenariat entre le VDAB et la haute école Erasmus de Bruxelles, Agoria et la haute école PXL de Hasselt. Au terme d'un module d'orientation d'un mois environ, les candidats suivent durant 9 mois une formation à temps plein en Java ou .Net, après quoi ils suivent durant 4 jours par semaine les cours du VDAB et 1 jour par semaine à la haute école. A partir du 10e mois, ils travaillent 4 jours par semaine et suivent encore 1 jour de cours à la haute école. L'ensemble du cycle dure 3 ans et débouche sur un véritable diplôme de bachelier.

Résoudre des puzzles

AllPhi est un éditeur de logiciels indépendants fondé en 2011. Désormais, l'entreprise emploie 85 collaborateurs répartis sur les sièges de Westerlo et Gand. AllPhi est surtout spécialisée dans le développement et la maintenance d'applications .Net. L'entreprise est confrontée à la pénurie d'informaticiens et recherche dès lors des canaux de recrutement alternatifs, dont Switch2IT. Avec succès d'ailleurs puisqu'en tant que consultant, Werner a participé ces 3 dernières années à différents projets auprès d'un bureau d'intérim, d'un organisme public et d'une entreprise du secteur médical. Il travaille surtout sur des projets de logiciels. " La manière dont un logiciel fonctionne s'inscrit bien dans mon mode de pensée, confie-t-il. J'analyse souvent les choses de manière pragmatique. Le développement d'un logiciel s'assimile à la résolution de puzzles : il faut découvrir le problème, imaginer une solution et ainsi résoudre le problème. "

Il s'agit là d'une description simplifiée du travail de Werner. " Concrètement, je recherche chez le client les problèmes fonctionnels associés à un ancien système, explique-t-il. Puis je déploie la solution dans l'environnement .Net. " En tant que consultant d'AllPhi, Werner travaille sur le site du client. " Il est aussi possible de travailler à domicile, mais je préfère honnêtement être sur place chez le client, ce qui permet d'être plus proche du métier. C'est aussi plus pratique pour poser des questions et obtenir directement la réponse. " Pour Werner, les choses sont claires : il a décroché comme développeur l'emploi qui lui convenait. " J'apprécie le changement, ajoute-t-il. Les perspectives de carrière ? Elles existent certainement. Sans doute vais-je à terme m'orienter davantage vers l'architecture plutôt que de me limiter à la programmation pure. "