Les données sont le nouvel or noir et software eats the world. Des réalités certes, mais comment les intégrer dans l'entreprise ? En ne jurant que par son propre centre de données ou en se tournant vers le cloud ? Et quelle forme prend ce cloud ? Le prestataire local de services et les hyperscalers globaux se complètent plus que jamais.

Désormais, la puissance de calcul dans le cloud ne prête plus à discussion. Elle est disponible à portée de clic et pratiquement illimitée. Mais qu'en est-il des données ? Celles-ci ne peuvent pas simplement être déplacées d'un fournisseur de cloud à un autre. HPE propose en guise de réponse un near-cloud data storage. Du coup, le basculement de charges de travail entre hyperscalers devient réalité.