Tradition oblige, Data News présentera en avril les résultats de son enquête annuelle sur les salaires. Cette année, pas moins de 653 personnes y ont participé, dont une grande majorité (81%) de salariés. Quasiment 7 personnes sur 10 (66%) indiquent que l'employeur met à leur disposition une voiture de société. Reste à savoir évidemment combien de temps encore cette situation perdurera, à présent qu'à l'approche des élections, le régime fiscal avantageux de la voiture-salaire est mis à l'agenda.

La voiture n'est plus l'avantage le plus important

Pour la première fois depuis qu'existe l'enquête sur les salaires, la voiture de société n'est plus considérée comme l'avantage extralégal le plus important. Si l'employeur se mettait à toucher aux commissions ou aux primes, cela constituerait en effet la principale raison pour laquelle l'informaticien se mettrait à rechercher un autre emploi. Dans toutes les éditions précédentes de notre enquête, c'était la voiture de société qui avait la priorité. Serait-ce là le signe que la voiture de société a dépassé son pic d'importance? Ou qu'on envisage un parc automobile plus écologique? "Trois-quarts de nos collaborateurs se montrent vraiment prêts à adopter la voiture électrique. On nous en fait toujours plus la demande durant les entretiens d'embauche", explique Steven De Coninck, HR-manager chez le fournisseur de services IT Xylos , dans le numéro de Data News qui paraîtra le 5 avril.

Vous en saurez plus sur ce sujet en lisant le numéro du vendredi 5 avril de Data News.

En quête d'un job? Rejoignez-nous dans ce cas jeudi à notre salon de l'emploi!

Etes-vous à la recherche d'un travail IT? Ou souhaitez-vous sonder les employeurs sur ce qu'ils ont à vous offrir? Inscrivez-vous dans ce cas gratuitement en vue de faire connaissance avec 30 employeurs, mais aussi d'étendre votre réseau le jeudi 4 avril. Toutes les infos sur https://datane.ws/matchit