Avec le Watson Virtual Agent, les entreprises pourront créer leur propre chatbot dans le nuage. Ce bot servira à interpréter le langage humain classique (anglais) et à répondre aux clients. IBM fournira des bots pré-entraînés (en fonction du secteur d'activité), mais l'objectif sera que la machine parlante puisse également être coachée, même par des gens sans bagage technique.

Les chatbots ne sont pas nouveaux, mais ils ont été davantage utilisés l'année dernière notamment en matière de clavardage (chat) Facebook et de Skype pour permettre de dialoguer avec des robots. Plus tôt cette année, Microsoft a elle aussi présenté une technologie comparable de développement de bots.

En outre, IBM annonce que Staples, Autodesk et The Weather Company (qui a été rachetée par IBM) ont déjà développé des bots sur base de la technologie Watson.

Avec le Watson Virtual Agent, les entreprises pourront créer leur propre chatbot dans le nuage. Ce bot servira à interpréter le langage humain classique (anglais) et à répondre aux clients. IBM fournira des bots pré-entraînés (en fonction du secteur d'activité), mais l'objectif sera que la machine parlante puisse également être coachée, même par des gens sans bagage technique.Les chatbots ne sont pas nouveaux, mais ils ont été davantage utilisés l'année dernière notamment en matière de clavardage (chat) Facebook et de Skype pour permettre de dialoguer avec des robots. Plus tôt cette année, Microsoft a elle aussi présenté une technologie comparable de développement de bots.En outre, IBM annonce que Staples, Autodesk et The Weather Company (qui a été rachetée par IBM) ont déjà développé des bots sur base de la technologie Watson.