THEO Technologies existe depuis 2012 et est spécialisée en vidéo-technologie. Elle veut reproduire des images sur n'importe quelle plate-forme et appareil et combiner cela à la diffusion, à l'analyse, à la gestion des droits numériques (DRM) et à la technologie publicitaire. Le principal produit de l'entreprise est le lecteur vidéo universel THEOplayer.

Aujourd'hui, l'entreprise annonce une phase de capitalisation de série A dirigée par SmartFin Capital, PMV et Media Invest Vlaanderen, une co-entreprise entre la VRT et PMV. La plate-forme vidéo à l'initiative du service de diffusion VRT Nu provient du reste de l'entreprise louvaniste.

"La collaboration avec SmartFin Capital, PMV et MIV permettra à THEO de poursuivre l'extension de ses débouchés, de faire croître son personnel et d'offrir une innovation inégalée aux firmes de médias du monde entier", affirme le CEO Steven Tielemans.

L'augmentation de capital donnera à l'entreprise la possibilité de renforcer ses équipes internationales et son organisation commerciale. Mais la firme fait grand cas aussi du développement technique. "THEOplayer est notre cheval de bataille, mais d'autres produits encore sont en préparation. Une partie de la somme récoltée, conjointement avec plusieurs subsides obtenus entre-temps, sera consacrée à la recherche et au développement en vue de mettre au point de nouveaux produits", explique le CFO Joris Noreillie à Data News. Le développement technique se fera du reste quasi entièrement en Belgique.

L'entreprise technologique louvaniste occupe aujourd'hui quasiment nonante personnes et est active à l'étranger aussi avec des filiales à New York, San Francisco, Barcelone et Singapour. Elle gère des diffusions vidéo notamment pour Telenet, CNN, NBC, KPN, De Persgroep, NBC et Swisscom. Nasdaq, Softbank et le Parlement européen font aussi partie de sa clientèle.

THEO Technologies existe depuis 2012 et est spécialisée en vidéo-technologie. Elle veut reproduire des images sur n'importe quelle plate-forme et appareil et combiner cela à la diffusion, à l'analyse, à la gestion des droits numériques (DRM) et à la technologie publicitaire. Le principal produit de l'entreprise est le lecteur vidéo universel THEOplayer.Aujourd'hui, l'entreprise annonce une phase de capitalisation de série A dirigée par SmartFin Capital, PMV et Media Invest Vlaanderen, une co-entreprise entre la VRT et PMV. La plate-forme vidéo à l'initiative du service de diffusion VRT Nu provient du reste de l'entreprise louvaniste."La collaboration avec SmartFin Capital, PMV et MIV permettra à THEO de poursuivre l'extension de ses débouchés, de faire croître son personnel et d'offrir une innovation inégalée aux firmes de médias du monde entier", affirme le CEO Steven Tielemans.L'augmentation de capital donnera à l'entreprise la possibilité de renforcer ses équipes internationales et son organisation commerciale. Mais la firme fait grand cas aussi du développement technique. "THEOplayer est notre cheval de bataille, mais d'autres produits encore sont en préparation. Une partie de la somme récoltée, conjointement avec plusieurs subsides obtenus entre-temps, sera consacrée à la recherche et au développement en vue de mettre au point de nouveaux produits", explique le CFO Joris Noreillie à Data News. Le développement technique se fera du reste quasi entièrement en Belgique.L'entreprise technologique louvaniste occupe aujourd'hui quasiment nonante personnes et est active à l'étranger aussi avec des filiales à New York, San Francisco, Barcelone et Singapour. Elle gère des diffusions vidéo notamment pour Telenet, CNN, NBC, KPN, De Persgroep, NBC et Swisscom. Nasdaq, Softbank et le Parlement européen font aussi partie de sa clientèle.