La vente directe de produits Apple via Amazon n'est possible que depuis l'automne dernier. Avant cela, lesdits produits pouvaient certes être achetés dans le magasin web, mais c'étaient d'autres entreprises et non Apple même qui les proposaient à la vente.

Selon le site technologique The Verge, l'un de ces vendeurs plus modestes au moins a été interrogé par le FTC à propos de l'impact de l'accord sur son entreprise. Il pourrait en l'occurrence s'agir d'un nouveau groupe de travail au sein du FTC s'occupant des questions concurrentielles que posent les grandes plates-formes technologiques. C'est ainsi que le contrôleur enquêterait aussi sur les rachats de Whatsapp et Instagram par Facebook.