Le nouveau record de vitesse a été établi trois jours à peine après celui réalisé par une équipe d'étudiants allemands qui, avec un prototype, avait réussi à atteindre la vitesse de 324 kilomètres à l'heure dans le cadre de la compétition SpaceX Hyperloop Pod. Cette compétition est organisée par Elon Musk dans le but de trouver un prototype pour le 'pod' idéal, ce 'wagonnet' qui se déplace à vitesse accélérée dans l'Hyperloop.

Certains de ces prototypes ont été propulsés sur une distance de 180 mètres à l'intérieur d'un tube d'1,2 kilomètre de long au moyen de ce qu'on appelle un 'pusher pod' (pod pousseur) fourni par SpaceX. Au terme de la compétition, ce pod pousseur a été lui-même propulsé dans le tube sous vide. 'Nous voulions voir de quoi il était capable, lorsqu'il ne devait pas propulser les pods des étudiants', a expliqué Elon Musk dans une vidéo qu'il a postée sur Instagram. C'est lors de ce test qu'un nouveau record de vitesse à 355 kilomètres à l'heure a été établi. Selon Musk, il devrait même être possible moyennant quelques adaptations d'atteindre le mois prochain déjà les 500 kilomètres à l'heure.

Dans le tube quasiment sous vide, les pods sont à peine soumis à la résistance de l'air, ce qui devrait leur permettre d'atteindre - en théorie - des vitesses supérieures à 1.000 kilomètres à l'heure. Selon des experts technologiques, l'hyperloop remplacera à terme le train comme moyen de transport interurbain.

Le nouveau record de vitesse a été établi trois jours à peine après celui réalisé par une équipe d'étudiants allemands qui, avec un prototype, avait réussi à atteindre la vitesse de 324 kilomètres à l'heure dans le cadre de la compétition SpaceX Hyperloop Pod. Cette compétition est organisée par Elon Musk dans le but de trouver un prototype pour le 'pod' idéal, ce 'wagonnet' qui se déplace à vitesse accélérée dans l'Hyperloop.Certains de ces prototypes ont été propulsés sur une distance de 180 mètres à l'intérieur d'un tube d'1,2 kilomètre de long au moyen de ce qu'on appelle un 'pusher pod' (pod pousseur) fourni par SpaceX. Au terme de la compétition, ce pod pousseur a été lui-même propulsé dans le tube sous vide. 'Nous voulions voir de quoi il était capable, lorsqu'il ne devait pas propulser les pods des étudiants', a expliqué Elon Musk dans une vidéo qu'il a postée sur Instagram. C'est lors de ce test qu'un nouveau record de vitesse à 355 kilomètres à l'heure a été établi. Selon Musk, il devrait même être possible moyennant quelques adaptations d'atteindre le mois prochain déjà les 500 kilomètres à l'heure.Dans le tube quasiment sous vide, les pods sont à peine soumis à la résistance de l'air, ce qui devrait leur permettre d'atteindre - en théorie - des vitesses supérieures à 1.000 kilomètres à l'heure. Selon des experts technologiques, l'hyperloop remplacera à terme le train comme moyen de transport interurbain.