Le traitement des messages sur Twitter, à l'exception de leur suppression pure et simple, n'est pas possible. Mais l'entreprise y réfléchit sérieusement. Voilà ce qu'affirme son CEO, Jack Dorsey, dans une interview accordée à Joe Rogan.

Dorsey n'exclut pas que les tweets soient expédiés avec un "délai de 5 à 30 secondes". Durant ce laps de temps, il sera encore possible de les modifier, afin d'y corriger une faute d'orthographe par exemple. Un délai supérieur à trente secondes n'est pas souhaitable, selon lui, parce que Twitter serait alors moins une plate-forme en temps réel.

Par souci de clarté, sachez cependant que la fonction n'a pas encore été formellement annoncée. Il ne s'agit en effet que d'une idée sur laquelle planche l'entreprise. Le tweet original serait néanmoins encore et toujours visible. Cela devrait empêcher que quelqu'un soit importuné sur Twitter, mais que le message soit ensuite adapté. C'est en théorie déjà possible aujourd'hui aussi en supprimant un message médisant.

Dorsey insiste cependant sur l'importance du contexte. Il établit ainsi la comparaison avec des tweets relatifs à un match de basketball en NBA, où certains utilisateurs apprécient de lire des réactions rapides et brutes de décoffrage. Mais lorsqu'il est question d'une réaction au, disons, président américain, un délai plus long peut s'avérer intéressant. Son entreprise entend donc faire preuve de dynamisme.