Le nouveau décret présidentiel interdit aux Américains d'effectuer encore des 'transactions' avec ByteDance, la société-mère de TikTok, et avec Tencent, la société-mère chinoise de WeChat et ce, à dater du 20 septembre.

Selon Trump, l'appli vidéo populaire TikTok représente une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis, parce que les autorités chinoises pourraient mettre la main sur toutes sortes de données des innombrables utilisateurs américains de TikTok. "En collectant autant de données, le parti communiste chinois aurait accès à des renseignements personnels de citoyens américains", stipule le décret.

L'interdiction s'applique aussi à WeChat, une appli de média social du groupe technologique chinois Tencent. Cette appli, elle aussi, "collecte de grandes quantités d'informations sur les utilisateurs", peut-on encore lire dans le décret.

Le président américain cible TikTok depuis assez longtemps déjà, mais l'extension à Tencent est nouvelle. On craint à présent que cela impacte les joueurs américains. Tencent est en effet la plus grande firme de jeux au monde. Le groupe est propriétaire de toute une série d'éditeurs, dont Riot Games, qui édite League of Legends. Ce qui pourrait être encore plus dur à encaisser par les ados en confinement, c'est que Tencent détient une participation de 40 pour cent dans Epic Games, l'éditeur du jeu incroyablement populaire Fortnite. Elle possède également des participations plus modestes dans les entreprises de jeux Ubisoft et Blizzard, ainsi que dans le constructeur automobile Tesla et dans une autre plate-forme sociale s'adressant aux ados: Snapchat.

La Maison Blanche a entre-temps expliqué que l'interdiction ne ciblera que WeChat. On ne sait pas encore comment le décret sera précisément appliqué.

Le nouveau décret présidentiel interdit aux Américains d'effectuer encore des 'transactions' avec ByteDance, la société-mère de TikTok, et avec Tencent, la société-mère chinoise de WeChat et ce, à dater du 20 septembre.Selon Trump, l'appli vidéo populaire TikTok représente une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis, parce que les autorités chinoises pourraient mettre la main sur toutes sortes de données des innombrables utilisateurs américains de TikTok. "En collectant autant de données, le parti communiste chinois aurait accès à des renseignements personnels de citoyens américains", stipule le décret.L'interdiction s'applique aussi à WeChat, une appli de média social du groupe technologique chinois Tencent. Cette appli, elle aussi, "collecte de grandes quantités d'informations sur les utilisateurs", peut-on encore lire dans le décret.Le président américain cible TikTok depuis assez longtemps déjà, mais l'extension à Tencent est nouvelle. On craint à présent que cela impacte les joueurs américains. Tencent est en effet la plus grande firme de jeux au monde. Le groupe est propriétaire de toute une série d'éditeurs, dont Riot Games, qui édite League of Legends. Ce qui pourrait être encore plus dur à encaisser par les ados en confinement, c'est que Tencent détient une participation de 40 pour cent dans Epic Games, l'éditeur du jeu incroyablement populaire Fortnite. Elle possède également des participations plus modestes dans les entreprises de jeux Ubisoft et Blizzard, ainsi que dans le constructeur automobile Tesla et dans une autre plate-forme sociale s'adressant aux ados: Snapchat.La Maison Blanche a entre-temps expliqué que l'interdiction ne ciblera que WeChat. On ne sait pas encore comment le décret sera précisément appliqué.