Dans certaines circonstances, des applis et des jeux peuvent tourner dix à quinze pour cent plus lentement sur Windows 11 en présence d'un CPU d'AMD. Les deux entreprises annoncent la sortie d'une solution ce mois-ci encore.

Après quelques semaines de spéculations, Microsoft a officiellement annoncé Windows 11. Le nouveau système d'exploitation se caractérise par un look assez strict, sera gratuit et fera désormais aussi tourner les applis Android. Nous aborderons ci-après ses principales nouveautés et les points de critique.

Microsoft déploiera progressivement son tout nouveau système d'exploitation Windows 11 à partir du mardi 5 octobre vers les PC concernés. Il s'agira d'une mise à niveau gratuite. Windows 11 sera désormais aussi installé par défaut sur un éventail de nouveaux ordinateurs portables et de bureau.

Microsoft a pour la première fois introduit un fichier d'installation de Windows 11. Les utilisateurs pourront ainsi facilement installer le système d'exploitation sur un nouvel appareil.

Chaque année à pareille époque sort une nouvelle version de Parallels Desktop. Ce logiciel permettant de virtualiser d'autres systèmes d'exploitation sur un Mac, en est entre-temps à sa version 17. Les développeurs s'attaquaient cette fois à un sacré boulot allant évidemment de pair avec Windows 11 et avec le nouveau processeur M1 d'Apple.

Selon Microsoft, Windows 11 sera introduit à la fin de l'année. Un document d'Intel révèle toutefois que cela pourrait être au mois d'octobre déjà.

Cinq ans après avoir annoncé que Windows 10 serait le dernier, Microsoft sortira à la fin de l'année... une onzième version. Un écosystème épuré, plus rapide et ouvert aux applis des autres.

En attendant le lancement officiel, vous pouvez déjà expérimenter Windows 11 si vous le voulez. Mais très souvent, vous obtiendrez le message d'erreur que votre ordinateur ne suffit pas. Heureusement qu'avec un peu de créativité, il est possible d'y arriver.

Quiconque souhaite faire tourner Windows 10 sur un Mac, le peut. Mais avec Windows 11, ce sera malaisé, même s'il existera des voies détournées pour y arriver quand même.

Windows 11 représente surtout une amélioration visuelle pour les utilisateurs finaux. Mais pour les développeurs d'applis, la plate-forme a été étoffée et s'avère financièrement plus intéressante. Et pour les entreprises, Microsoft promet une migration fluide, mais pas encore obligatoire.

Le 24 juin, Microsoft dévoilera son prochain système d'exploitation pour ordinateurs portables, de bureau et tablettes. Mais exactement une semaine avant la présentation officielle, voici que les premières captures d'écran se retrouvent à la rue en raison d'une fuite. Il y a déjà pas mal de choses à en déduire.

Windows 10 devait être la dernière version de Windows. Mais voici que Microsoft elle-même évoque une nouvelle version de son système d'exploitation. Il semble en tout cas certain que quelque chose de grand se prépare.