Le H3PRO Hybrid est un casque sans fil 'over ear' (fermé) à micro amovible et antibruit actif (active noise cancelling alias ANC). Avec un prix conseillé de 279 euros, il est certes plus coûteux qu'un casque d'entrée de gamme, mais nettement moins cher que les 'toppers' dans le segment ANC. Il se profile du reste aussi comme un 'premium gaming headset', ce que nous pouvons en grande partie confirmer.

Les spécifications

Que recevrez-vous pour ce montant? Un appareil de 308 grammes connectable tant via Bluetooth, son propre connecteur sans fil que via une prise casque. Le H3PRO Hybrid se branche sur un PC ou sur un smartphone, mais aussi sur les consoles de jeu les plus modernes.

La recharge s'effectue via usb-C. Dès que vous l'activez, vous êtes directement informé de l'état de l'accu: sa durée restante ou s'il est complètement rechargé (après deux heures). Dans ce dernier cas, Epos promet au minimum 18,5 heures de son (avec ANC, via la prise casque) ou 22 heures (avec ANC, via Bluetooth), voire jusqu'à 28 heures (avec ANC, via Bluetooth). Mais l'écoute peut se faire aussi via le 'wireless low-latency dongle' (sentinelle à faible latence sans fil) pour lequel Epos fournit aussi une rallonge.

Design

Le H3PRO Hybrid se décline en trois couleurs: sebring black, ghost white ou racing green (à finition dorée). Ce que nous apprécions tout particulièrement, c'est que le casque tient toutes ses ambitions premium sans s'égarer dans un design superflu ou abusif. Il s'agit d'une casque de jeu que vous pouvez aussi utiliser dans le train ou à des fins de visioconférence professionnelle.

Sur le plan fonctionnel, on trouve à droite le micro amovible qui est légèrement pliable, afin de mieux s'adapter à votre bouche. C'est sur cette même oreillette droite que se situe aussi le chargeur usb-C, le bouton marche/arrêt, le capteur pour la connexion sans fil et un connecteur si vous voulez écouter câblé.

Sur l'oreillette gauche, on trouve les boutons Bluetooth et ANC, ainsi qu'un réglage de taille moyenne pour le volume. Ce qui est pratique ici, c'est que ce dernier n'est pas trop sensible. Il convient de le tourner 3 à 4 fois pour pousser le volume au maximum. Initialement, cela nous parut être un inconvénient, mais cela vous empêche en fait que vous programmiez par mégarde le volume à un niveau nettement trop élevé en faisant tourner facilement la roulette de réglage.

Les oreillettes proprement dites offrent une finition en feutre et en cuir (artificiel?). Elles tournent aussi légèrement dans toutes les directions, ce qui fait que le casque s'ajuste joliment à la forme de votre tête. Le reste des oreillettes est fait de plastique, sans dégager pour autant un look bon marché.

En résumé, nous sommes fans du concept du H3PRO. Le design est élégant et racé et fait nettement plus mature que le casque de jeu ordinaire. A noter aussi qu'Epos utilise du matériau de qualité, afin que l'appareil ne se caractérise pas par un air bon marché.

Expérience

Nous avons testé le H3PRO principalement sur notre desktop de jeu, et la connexion via le dongle s'est passée sans le moindre problème. Qui plus est, contrairement au Bluetooth standard, le signal sans fil traverse assez aisément les murs, ce qui fait que vous ne perdrez rien sur le plan sonore, lorsque vous passerez par exemple d'une pièce à l'autre de la maison.

Ce qui est caractéristique de ce casque, c'est que plusieurs appareils peuvent y être connectés simultanément. Nous avons ainsi écouté de la musique sans fil sur notre PC, alors que notre smartphone était lui aussi branché. Dans la pratique, cela signifie surtout que nous avons souvent encore décroché notre téléphone pour ensuite prendre conscience que le signal était présent sur le casque via Bluetooth. Mais c'est plutôt dû à la distraction de votre serviteur qu'à l'appareil même. Des communications effectuées ensuite avec le casque se déroulent sur le plan technique de manière tout aussi impeccable qu'avec le PC.

Le micro effectue en général son travail comme il se doit. Tant sur Discord que dans les réunions Zoom, tout est clair. Mais cela se passe nettement moins bien dès que le micro se situe un peu trop loin, trop haut ou trop bas par rapport à la bouche. L'opération réclame donc quelques adaptations, surtout si on déplace le bras du micro. C'est essentiellement sur Discord que nous avons connu ce problème, mais lors de l'enregistrement de notre propre voix, nous avons observé une diminution du son dès que nous nous trouvions un peu trop loin du micro.

Au niveau des oreillettes, nous avons parfois perçu un léger écho de notre propre voix, ce qu'on pourrait un peu comparer au feedback présent dans un studio d'enregistrement, mais on s'y habitue assez vite.

Ce que nous avons apprécié, c'est le fait que le micro se mette automatiquement en sourdine (mute), si son bras est totalement étiré en hauteur. Ce bras peut aussi être retiré, ce qui vous permet alors d'utiliser également le casque à l'extérieur, comme dans le train, sans que vous ayez l'air d'un... collaborateur de call center.

Lorsque vous activez ou désactivez le casque, vous êtes renseigné sur l'état de l'accu, mais cela pourrait être un peu plus précis, selon nous. Vous entendez que vous disposez encore d'une batterie pleine à plus de quatre-vingts ou de septante pour cent, mais sans plus. Même lorsque l'accu est épuisé et que le casque se déconnecte de lui-même, on obtient un 'less than 20 percent' (moins de 20 pour cent): cela pourrait être un peu plus précis.

L'antibruit actif est difficile à mesurer exactement, mais il fonctionne. Le bourdonnement de notre PC de jeu disparaît quasi entièrement. Et le son émis par un purificateur d'air (assez bruyant) proche du bureau est en grande partie atténué. Est-ce pour autant le même ANC que chez les top-modèles de Bose ou Sony? Non, mais dans cette catégorie de prix et pour atténuer quelque peu le bruit ambiant, le H3PRO Hybrid effectue parfaitement son travail.

Avec ses 308 grammes, le H3PRO Hybrid assure un bon équilibre entre le pas trop léger et le pas trop lourd. Il tient bien sur la tête, même après des heures d'utilisation, et il repose confortablement sur les oreilles. Par rapport à d'autres casques que nous avons utilisés ces dernières années, le H3PRO Hybrid tient de manière plus ferme sur la tête, mais on s'y habitue aussi très rapidement. Dans le même temps, nous avons constaté qu'il est bien stable et ne se met donc pas à glisser lorsqu'on bouge la tête.

Conclusion

En résumé, l'Epos H3PRO Hybrid offre une excellente combinaison d'un casque joliment conçu et équipé de l'ANC, qu'on peut porter tant pour jouer qu'à l'extérieur. Certains points pourraient certes être améliorés. Si vous recherchez un casque de jeu pur ou le meilleur antibruit, mieux vaut peut-être aller voir ailleurs. Il n'empêche que le H3PRO Hybrid représente un bon compromis car il s'avère pratique et idéal pour quiconque aspire à un casque polyvalent susceptible d'être utilisé dans diverses situations.

Le H3PRO Hybrid est un casque sans fil 'over ear' (fermé) à micro amovible et antibruit actif (active noise cancelling alias ANC). Avec un prix conseillé de 279 euros, il est certes plus coûteux qu'un casque d'entrée de gamme, mais nettement moins cher que les 'toppers' dans le segment ANC. Il se profile du reste aussi comme un 'premium gaming headset', ce que nous pouvons en grande partie confirmer.Que recevrez-vous pour ce montant? Un appareil de 308 grammes connectable tant via Bluetooth, son propre connecteur sans fil que via une prise casque. Le H3PRO Hybrid se branche sur un PC ou sur un smartphone, mais aussi sur les consoles de jeu les plus modernes.La recharge s'effectue via usb-C. Dès que vous l'activez, vous êtes directement informé de l'état de l'accu: sa durée restante ou s'il est complètement rechargé (après deux heures). Dans ce dernier cas, Epos promet au minimum 18,5 heures de son (avec ANC, via la prise casque) ou 22 heures (avec ANC, via Bluetooth), voire jusqu'à 28 heures (avec ANC, via Bluetooth). Mais l'écoute peut se faire aussi via le 'wireless low-latency dongle' (sentinelle à faible latence sans fil) pour lequel Epos fournit aussi une rallonge.Le H3PRO Hybrid se décline en trois couleurs: sebring black, ghost white ou racing green (à finition dorée). Ce que nous apprécions tout particulièrement, c'est que le casque tient toutes ses ambitions premium sans s'égarer dans un design superflu ou abusif. Il s'agit d'une casque de jeu que vous pouvez aussi utiliser dans le train ou à des fins de visioconférence professionnelle.Sur le plan fonctionnel, on trouve à droite le micro amovible qui est légèrement pliable, afin de mieux s'adapter à votre bouche. C'est sur cette même oreillette droite que se situe aussi le chargeur usb-C, le bouton marche/arrêt, le capteur pour la connexion sans fil et un connecteur si vous voulez écouter câblé.Sur l'oreillette gauche, on trouve les boutons Bluetooth et ANC, ainsi qu'un réglage de taille moyenne pour le volume. Ce qui est pratique ici, c'est que ce dernier n'est pas trop sensible. Il convient de le tourner 3 à 4 fois pour pousser le volume au maximum. Initialement, cela nous parut être un inconvénient, mais cela vous empêche en fait que vous programmiez par mégarde le volume à un niveau nettement trop élevé en faisant tourner facilement la roulette de réglage.Les oreillettes proprement dites offrent une finition en feutre et en cuir (artificiel?). Elles tournent aussi légèrement dans toutes les directions, ce qui fait que le casque s'ajuste joliment à la forme de votre tête. Le reste des oreillettes est fait de plastique, sans dégager pour autant un look bon marché.En résumé, nous sommes fans du concept du H3PRO. Le design est élégant et racé et fait nettement plus mature que le casque de jeu ordinaire. A noter aussi qu'Epos utilise du matériau de qualité, afin que l'appareil ne se caractérise pas par un air bon marché.Nous avons testé le H3PRO principalement sur notre desktop de jeu, et la connexion via le dongle s'est passée sans le moindre problème. Qui plus est, contrairement au Bluetooth standard, le signal sans fil traverse assez aisément les murs, ce qui fait que vous ne perdrez rien sur le plan sonore, lorsque vous passerez par exemple d'une pièce à l'autre de la maison.Ce qui est caractéristique de ce casque, c'est que plusieurs appareils peuvent y être connectés simultanément. Nous avons ainsi écouté de la musique sans fil sur notre PC, alors que notre smartphone était lui aussi branché. Dans la pratique, cela signifie surtout que nous avons souvent encore décroché notre téléphone pour ensuite prendre conscience que le signal était présent sur le casque via Bluetooth. Mais c'est plutôt dû à la distraction de votre serviteur qu'à l'appareil même. Des communications effectuées ensuite avec le casque se déroulent sur le plan technique de manière tout aussi impeccable qu'avec le PC.Le micro effectue en général son travail comme il se doit. Tant sur Discord que dans les réunions Zoom, tout est clair. Mais cela se passe nettement moins bien dès que le micro se situe un peu trop loin, trop haut ou trop bas par rapport à la bouche. L'opération réclame donc quelques adaptations, surtout si on déplace le bras du micro. C'est essentiellement sur Discord que nous avons connu ce problème, mais lors de l'enregistrement de notre propre voix, nous avons observé une diminution du son dès que nous nous trouvions un peu trop loin du micro.Au niveau des oreillettes, nous avons parfois perçu un léger écho de notre propre voix, ce qu'on pourrait un peu comparer au feedback présent dans un studio d'enregistrement, mais on s'y habitue assez vite.Ce que nous avons apprécié, c'est le fait que le micro se mette automatiquement en sourdine (mute), si son bras est totalement étiré en hauteur. Ce bras peut aussi être retiré, ce qui vous permet alors d'utiliser également le casque à l'extérieur, comme dans le train, sans que vous ayez l'air d'un... collaborateur de call center.Lorsque vous activez ou désactivez le casque, vous êtes renseigné sur l'état de l'accu, mais cela pourrait être un peu plus précis, selon nous. Vous entendez que vous disposez encore d'une batterie pleine à plus de quatre-vingts ou de septante pour cent, mais sans plus. Même lorsque l'accu est épuisé et que le casque se déconnecte de lui-même, on obtient un 'less than 20 percent' (moins de 20 pour cent): cela pourrait être un peu plus précis.L'antibruit actif est difficile à mesurer exactement, mais il fonctionne. Le bourdonnement de notre PC de jeu disparaît quasi entièrement. Et le son émis par un purificateur d'air (assez bruyant) proche du bureau est en grande partie atténué. Est-ce pour autant le même ANC que chez les top-modèles de Bose ou Sony? Non, mais dans cette catégorie de prix et pour atténuer quelque peu le bruit ambiant, le H3PRO Hybrid effectue parfaitement son travail.Avec ses 308 grammes, le H3PRO Hybrid assure un bon équilibre entre le pas trop léger et le pas trop lourd. Il tient bien sur la tête, même après des heures d'utilisation, et il repose confortablement sur les oreilles. Par rapport à d'autres casques que nous avons utilisés ces dernières années, le H3PRO Hybrid tient de manière plus ferme sur la tête, mais on s'y habitue aussi très rapidement. Dans le même temps, nous avons constaté qu'il est bien stable et ne se met donc pas à glisser lorsqu'on bouge la tête.En résumé, l'Epos H3PRO Hybrid offre une excellente combinaison d'un casque joliment conçu et équipé de l'ANC, qu'on peut porter tant pour jouer qu'à l'extérieur. Certains points pourraient certes être améliorés. Si vous recherchez un casque de jeu pur ou le meilleur antibruit, mieux vaut peut-être aller voir ailleurs. Il n'empêche que le H3PRO Hybrid représente un bon compromis car il s'avère pratique et idéal pour quiconque aspire à un casque polyvalent susceptible d'être utilisé dans diverses situations.