Cette annonce a été faite, après que la Justice américaine ait levé l'embargo sur une plainte évoquant une attaque au malware ratée contre une entreprise non nommément citée dans la ville de Sparks au Nevada. Or Tesla y possède une usine qui produit des batteries et des moteurs électriques. D'aucuns ont alors rapidement suggéré que c'était cette usine qui pouvait être la cible de l'attaque. A présent, Musk l'a bien confirmé.

Dans la plainte, il est question qu'un Russe du nom d'Egor Igorevich Kriuchkov a tenté de soudoyer un collaborateur de l'usine en vue de répandre un malware dans son réseau. Le maliciel aurait alors installé un rançongiciel, afin de paralyser l'usine pendant un certain temps.

Kriuchkov aurait offert un million de dollars au collaborateur, mais ce dernier en informa son chef. Tesla prit alors contact avec le FBI, qui demanda au collaborateur de jouer le jeu de Kriuchkov pour l'attirer dans un piège. Kriuchkov fut arrêté le 22 août lors d'une opération d'infiltration.

Cette annonce a été faite, après que la Justice américaine ait levé l'embargo sur une plainte évoquant une attaque au malware ratée contre une entreprise non nommément citée dans la ville de Sparks au Nevada. Or Tesla y possède une usine qui produit des batteries et des moteurs électriques. D'aucuns ont alors rapidement suggéré que c'était cette usine qui pouvait être la cible de l'attaque. A présent, Musk l'a bien confirmé.Dans la plainte, il est question qu'un Russe du nom d'Egor Igorevich Kriuchkov a tenté de soudoyer un collaborateur de l'usine en vue de répandre un malware dans son réseau. Le maliciel aurait alors installé un rançongiciel, afin de paralyser l'usine pendant un certain temps.Kriuchkov aurait offert un million de dollars au collaborateur, mais ce dernier en informa son chef. Tesla prit alors contact avec le FBI, qui demanda au collaborateur de jouer le jeu de Kriuchkov pour l'attirer dans un piège. Kriuchkov fut arrêté le 22 août lors d'une opération d'infiltration.