Au cours de l'année fiscale en cours se clôturant fin mars prochain, Sony envisagerait désormais, selon des initiés, de fabriquer quelque 15 millions de consoles PlayStation 5, alors qu'elle en visait 16 millions précédemment. Sony avait déjà indiqué que les problèmes logistiques et les carences de composants ne faisaient que s'aggraver et qu'un regain du coronavirus pouvait impacter la fourniture de pièces. La PlayStation 5 avait été lancée sur le marché il y a un an.

Plus tôt ce mois-ci, la firme Nintendo, japonaise elle aussi, annonçait s'attendre à écouler 24 millions de consoles Switch durant l'année fiscale en cours, alors qu'elle en avait précédemment prévu 25,5 millions.

Au cours de l'année fiscale en cours se clôturant fin mars prochain, Sony envisagerait désormais, selon des initiés, de fabriquer quelque 15 millions de consoles PlayStation 5, alors qu'elle en visait 16 millions précédemment. Sony avait déjà indiqué que les problèmes logistiques et les carences de composants ne faisaient que s'aggraver et qu'un regain du coronavirus pouvait impacter la fourniture de pièces. La PlayStation 5 avait été lancée sur le marché il y a un an.Plus tôt ce mois-ci, la firme Nintendo, japonaise elle aussi, annonçait s'attendre à écouler 24 millions de consoles Switch durant l'année fiscale en cours, alors qu'elle en avait précédemment prévu 25,5 millions.