'Il est clair que nous avons pris une mauvaise décision', décrit le CEO et Président de la division Interactive Entertainment de Sony, Jim Ryan dans un message posté sur son blog. Il y a trois semaines, l'entreprise annonçait en effet vouloir fermer cet été les portes de ses magasins pour quelques anciennes plates-formes. Cela signifierait que les utilisateurs des PlayStation 3, PlayStation Vita et PlayStation Portable ne pourraient plus acheter de jeux en ligne.

A présent, l'entreprise fait en partie marche arrière. Les boutiques en ligne pour PS3 et Vita resteront en effet ouvertes jusqu'à nouvel ordre, alors que le magasin pour PSP fermera bien ses portes le 2 juillet. Pour les deux autres plates-formes, il sera donc encore possible d'acheter des jeux vidéo via le magasin incorporé à la console. La boutique en ligne via le site web, elle, restera bien fermée. Elle avait été interrompue le mois passé déjà.

Critique

Du communiqué posté sur le blog, il ressort que Sony a fait l'objet de sévères critiques, qui l'ont touchée. 'La décision de stopper les achats pour les PS3 et PS Vita était la résultat de plusieurs facteurs, dont les défis à relever quant au support de ces anciennes consoles et la possibilité de concentrer nos efforts sur les plates-formes plus récentes qui sont utilisées par une majorité de nos joueurs', signale Ryan. 'Nous constatons à présent que beaucoup d'entre vous sont très passionnés et veulent continuer d'acquérir des jeux classiques pour les PS3 et PS Vita.'

Les dernières PS3 sont sorties en 2017, alors que dernières Vita remontent à 2019, il n'y a donc pas encore si longtemps. Pour la Vita, il y avait par exemple encore quelques jeux en production, qui pouvaient être menacés par la fermeture du magasin. On ne sait pas vraiment pour l'instant pendant combien de temps Sony maintiendra encore ses boutiques PSN ouvertes pour ces deux plates-formes, mais provisoirement, tout redevient comme avant. La PSP, elle, semble être officiellement délaissée. La console avait été lancée il y a seize ans, et Sony en avait arrêté la production il y a sept ans.

'Il est clair que nous avons pris une mauvaise décision', décrit le CEO et Président de la division Interactive Entertainment de Sony, Jim Ryan dans un message posté sur son blog. Il y a trois semaines, l'entreprise annonçait en effet vouloir fermer cet été les portes de ses magasins pour quelques anciennes plates-formes. Cela signifierait que les utilisateurs des PlayStation 3, PlayStation Vita et PlayStation Portable ne pourraient plus acheter de jeux en ligne.A présent, l'entreprise fait en partie marche arrière. Les boutiques en ligne pour PS3 et Vita resteront en effet ouvertes jusqu'à nouvel ordre, alors que le magasin pour PSP fermera bien ses portes le 2 juillet. Pour les deux autres plates-formes, il sera donc encore possible d'acheter des jeux vidéo via le magasin incorporé à la console. La boutique en ligne via le site web, elle, restera bien fermée. Elle avait été interrompue le mois passé déjà.Du communiqué posté sur le blog, il ressort que Sony a fait l'objet de sévères critiques, qui l'ont touchée. 'La décision de stopper les achats pour les PS3 et PS Vita était la résultat de plusieurs facteurs, dont les défis à relever quant au support de ces anciennes consoles et la possibilité de concentrer nos efforts sur les plates-formes plus récentes qui sont utilisées par une majorité de nos joueurs', signale Ryan. 'Nous constatons à présent que beaucoup d'entre vous sont très passionnés et veulent continuer d'acquérir des jeux classiques pour les PS3 et PS Vita.'Les dernières PS3 sont sorties en 2017, alors que dernières Vita remontent à 2019, il n'y a donc pas encore si longtemps. Pour la Vita, il y avait par exemple encore quelques jeux en production, qui pouvaient être menacés par la fermeture du magasin. On ne sait pas vraiment pour l'instant pendant combien de temps Sony maintiendra encore ses boutiques PSN ouvertes pour ces deux plates-formes, mais provisoirement, tout redevient comme avant. La PSP, elle, semble être officiellement délaissée. La console avait été lancée il y a seize ans, et Sony en avait arrêté la production il y a sept ans.