La crise du corona a accéléré la transformation numérique de beaucoup d'entreprises, ce qui les a aidées à se maintenir. 'Mais assez paradoxalement, les entreprises n'ont pas investi plus, mais moins dans les formations de leurs collaborateurs IT', signale CTG, qui parle d'une évolution inquiétante. Selon le fournisseur de services, les entreprises risquent que leurs informaticiens utilisent dorénavant des technologies et des méthodologies dépassées ou que certains de leurs collaborateurs s'en aillent chez un concurrent qui, lui, propose des possibilités de formation.

Crainte de contamination

Outre la réduction des budgets consacrés aux formations, la crainte d'être contaminé par le coronavirus joue aussi un assez grand rôle dans la régression des formations IT. Pourtant, les mesures-barrières nécessaires sont appliquées dans les locaux physiques lors de ce genre de formation, alors qu'une majorité de formations est organisée dans un environnement virtuel. Mais cela n'a pas l'air de convaincre toutes les entreprises.

CTG s'attend à ce qu'à partir de 2021, les entreprises se remettent à investir dans la formation de leur personnel IT et ce, d'après l'exemple des freelancers IT en Belgique. Ceux-ci suivent en effet quatre à cinq fois plus de formations IT que les professionnels IT travaillant à plein temps et ce, en comparaison avec la même période de l'année dernière.

La crise du corona a accéléré la transformation numérique de beaucoup d'entreprises, ce qui les a aidées à se maintenir. 'Mais assez paradoxalement, les entreprises n'ont pas investi plus, mais moins dans les formations de leurs collaborateurs IT', signale CTG, qui parle d'une évolution inquiétante. Selon le fournisseur de services, les entreprises risquent que leurs informaticiens utilisent dorénavant des technologies et des méthodologies dépassées ou que certains de leurs collaborateurs s'en aillent chez un concurrent qui, lui, propose des possibilités de formation.Outre la réduction des budgets consacrés aux formations, la crainte d'être contaminé par le coronavirus joue aussi un assez grand rôle dans la régression des formations IT. Pourtant, les mesures-barrières nécessaires sont appliquées dans les locaux physiques lors de ce genre de formation, alors qu'une majorité de formations est organisée dans un environnement virtuel. Mais cela n'a pas l'air de convaincre toutes les entreprises.CTG s'attend à ce qu'à partir de 2021, les entreprises se remettent à investir dans la formation de leur personnel IT et ce, d'après l'exemple des freelancers IT en Belgique. Ceux-ci suivent en effet quatre à cinq fois plus de formations IT que les professionnels IT travaillant à plein temps et ce, en comparaison avec la même période de l'année dernière.