J.K. Shin, le directeur de la division mobile de Samsung, déclare s'attendre à une vente record du Galaxy S6. Voilà aussi pourquoi l'entreprise vise un bénéfice d'exploitation élevé lors des prochains résultats trimestriels.

C'est surtout le S6 'ordinaire' qui devrait se distinguer, du fait notamment que Samsung table sur des problèmes de production du S6 Edge, la version la plus chère du S6 offrant un écran s'étendant jusque par-dessus le bord du téléphone. Ce sont précisément ces écrans courbes qui sont les plus difficiles à fabriquer, ce qui incite Samsung à penser qu'elle ne pourra pas répondre à la demande.

Pourtant, il ne s'agit pas là d'une si mauvaise affaire pour Samsung, fait observer Greg Roh, analyste chez HMC Investment, à l'agence de presse Reuters: "Cela signifie aussi que le prix moyen de l'appareil diminuera plus lentement, ce qui est positif pour Samsung même."

Pour le S6, Samsung utilise ses propres puces pour le processeur et le modem, alors qu'elle recourait précédemment à des composants de Qualcomm. Mais Samsung insiste sur le fait que les deux entreprises collaborent encore et toujours étroitement et qu'il est même possible que des composants Qualcomm soient de nouveau choisis pour les prochains appareils.

J.K. Shin, le directeur de la division mobile de Samsung, déclare s'attendre à une vente record du Galaxy S6. Voilà aussi pourquoi l'entreprise vise un bénéfice d'exploitation élevé lors des prochains résultats trimestriels.C'est surtout le S6 'ordinaire' qui devrait se distinguer, du fait notamment que Samsung table sur des problèmes de production du S6 Edge, la version la plus chère du S6 offrant un écran s'étendant jusque par-dessus le bord du téléphone. Ce sont précisément ces écrans courbes qui sont les plus difficiles à fabriquer, ce qui incite Samsung à penser qu'elle ne pourra pas répondre à la demande.Pourtant, il ne s'agit pas là d'une si mauvaise affaire pour Samsung, fait observer Greg Roh, analyste chez HMC Investment, à l'agence de presse Reuters: "Cela signifie aussi que le prix moyen de l'appareil diminuera plus lentement, ce qui est positif pour Samsung même." Pour le S6, Samsung utilise ses propres puces pour le processeur et le modem, alors qu'elle recourait précédemment à des composants de Qualcomm. Mais Samsung insiste sur le fait que les deux entreprises collaborent encore et toujours étroitement et qu'il est même possible que des composants Qualcomm soient de nouveau choisis pour les prochains appareils.